Le bon Coeur – Michel Bernard

Éditions la Table ronde, collection Vermillon, janvier 2018

Ma chronique (rentrée d’hiver 2018, 1) :

Le nouveau roman de Michel Bernard commence par une gifle donnée en janvier 1429, dans les Marches de Lorraine. Le seigneur de Vaucouleurs, Robert de Baudricourt est excédé par la sollicitation répétée d’une petite paysanne. Cette Jeanne, native de Domremy, non seulement lui demande une lettre de recommandation, mais aussi une escorte pour aller retrouver le Dauphin Charles sur les routes de France. Et pourquoi ? Pour accéder aux volontés de Dieu, qui lui a parlé dans son jardin et donné pour mission de libérer Orléans des Anglais puis de mener le Dauphin à Reims, pour qu’il soit couronné. Rien que ça.

Avec cette entrée en matière, Michel Bernard nous propose un voyage. Dans l’histoire, tout d’abord, celle qui ma foi était devenue un peu floue dans mon esprit. La guerre de Cent ans, je me souviens de quelques dates, le début et la bataille d’Azincourt ça va, mais pour le reste, la fille de Charles VI qui épouse le roi d’Angleterre, le futur Charles VII dépossédé par le traité de Troyes, la succession anglaise, les alliances avec le Duché de Bourgogne et tout ça, j’avoue, c’était le flou total. Des brumes maintenant balayées par l’érudition de Michel Bernard, jamais pesante. Ses explications sont limpides, et données d’une plume admirable. Un historien conteur.

Mais surtout, le voyage que l’on mène ici, c’est celui au côté de celle que tous appellent très vite « la Pucelle ». Comme ses proches, ses compagnons et tous ceux qu’elle croise, on développe une réelle affection pour cette jeune fille fidèle et têtue, droite et volontaire, qui « verse l’espoir dans le coeur des gens ». Jeanne d’Arc, à la fois « chef de guerre et pieuse enfant », fascine. De chevauchées en examens de foi, de conseils en batailles, Michel Bernard raconte, avant les récupérations politiques, comment ça naît, une légende. Comment tous ceux qui l’ont côtoyée ont été emportés par sa conviction, sa confiance et son enthousiasme.

J’ai été conquise par cette lecture dynamique et passionnante, qui porte un regard moderne et plein d’humanité sur une personnalité historique pour le moins atypique. J’ai aimé la manière dont Michel Bernard a traité le sujet : rien que l’on ne sache déjà, et pourtant tout à découvrir. Derrière l’icône, l’être qui marche et qui respire.

« On disait qu’elle avait fait du petit roi à la triste figure un autre homme, qu’il avait changé, comme si la vie l’avait traversé. »

Un grand merci aux éditions la Table ronde !

Cet article, publié dans 1.2 Littérature française, 2018, Rentrée hiver 2018, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le bon Coeur – Michel Bernard

  1. Alors là pour le coup je dis bravo et surtout merci pour la découverte car je ne connaissais pas cet auteur ! je lis en ce moment (entre autres livres) le livre de Philippe Contamine (un immense médiéviste) sur Jeanne D’Arc et c’est un régal. J’adore cette période qui est assez complexe mais quel régal. Ton livre me fais très envie. Je le note en haut de ma liste. Bises bretonnes pour toi 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

    • LadyDoubleH dit :

      Ça alors quelle coïncidence, que tu lises justement un ivre sur Jeanne d’Arc ! Moi aussi j’adore toute cette période, des rois maudits à la chute de Constantinople, sans être très calée, par contre ^^ Vraiment ce livre devrait te plaire car il est en même temps pointu historiquement, donc tu y retrouveras tes petits, et porté par un souffle romanesque original. A bientôt Frédéric, bises 🙂

      Aimé par 1 personne

      • oui c’est drôle. En fait, je lis « Couleurs de l’incendie » de Pierre Lemaitre et « Jeanne d’Arc » de philippe contamine en parallèle. Je suis heureux de voir qu’on partage ce coup de cœur pour ce personnage historique et toute cette période « romanesque » à souhait entre trahisons, assassinats, complots, bûchers etc.. je caricature un peu exprès ^^ je mets ce livre tout en haut de ma PAL. Merci encore à toi, Bises bretonnes pour toi, @bientôt. Le soleil est enfin de retour ici 🙂

        Aimé par 1 personne

      • LadyDoubleH dit :

        J’ai lu de très bons retours sur ce nouveau Pierre Lemaitre. Je le lirai aussi mais je veux d’abord lire le premier, même si j’ai vu et adoré le film ! Bonne semaine à toi aussi Frédéric, bises.

        Aimé par 1 personne

      • J’ai fini la suite de Pierre Lemaitre et c’est génial. j’en reparlerais prochainement sur le blog. Bon weekend à toi, Bises 🙂

        Aimé par 1 personne

      • LadyDoubleH dit :

        Vivement ta chronique alors ! Je n’ai entendu pour le moment que du bien de cette suite 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Je pense qu’il pourrait me plaire =)

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Deux Remords de Claude Monet – Michel Bernard | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

  4. brindille33 dit :

    Sacrée Jeanne. Personnage abordé par un auteur que je ne connais pas. Mon mari lis beaucoup l’histoire de France et me la raconte. Je suis allée à Chinon, cela me rappelle des souvenirs. De bien jolies éditions comme la précédente dont je viens 🙂 Merci pour ce partage.

    Aimé par 1 personne

    • LadyDoubleH dit :

      Moi ce n’est pas un souvenir de Chinon que cela m’a rappelé mais du Crotoy sur la baie de Somme. C’est là qu’elle a été livrée aux anglais après sa capture. J’y étais allée en 1996 ou 1997 et le cachot où elle a été enfermée était indiqué. Balayé par les courants d’air au bord de la baie désolée, cela m’avait marqué à l’époque, avec sa petite plaque commémorative

      Aimé par 1 personne

      • brindille33 dit :

        Je suis passée au Crotoy du temps où j’habitais Bruxelles. Je ne connaissais pas le pan de son histoire à cet endroit. Maintenant c’est trop loin pour moi d’aller visiter ce magnifique endroit que j’ai découvert dans les années 1990

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s