Confusion (Les Cazalet, tome 3) – Elizabeth Jane Howard

Confusion. The Cazalet Chronicles. Vol. III, 1993. Traduit de l’Anglais par Anouk Neuhoff. Éditions La Table Ronde, coll. Quai Voltaire, mars 2021 ; 512 p.

Mon avis :

Je ne sais pas pour vous, mais les semaines qui ont suivi l’annonce du troisième confinement en Île-de-France, j’ai été en panne. Profond ras le bol de la situation sanitaire, et de tout le reste. J’ai donc opéré un plan d’évasion. Évasion de 2021 et des 10 kms. Une évasion douillette et régressive, tout d’abord en enfance. Retour à mes onze ans quand, assise dans ma chambre, je rêvais de l’herbe verte du Wyoming et d’avoir un poulain à moi : j’ai relu Mon amie Flicka. Bol d’air. Puis retour à mes années de jeune adulte, une période de liberté et d’horizon sans entraves durant laquelle j’ai majoritairement lu de la SF et de la fantasy : énième relecture de La Chanteuse Crystal de ma chouchoue de l’époque Anne McCaffrey. Sans me briser un neurone, j’ai taillé le Crystal noir avec Killashandra Ree sur la lointaine planète Ballybran : bol d’air. Je me suis ensuite évadée à Lisbonne, avec une Petite anthologie d’escapades littéraires qui m’a plu moyennement, d’ailleurs, mais qu’importe, j’ai adoré retrouver cette magnifique ville de Lisbonne où j’ai passé une semaine lumineuse et magique il y a pile trois ans, avec mes enfants. Pas si loin, n’est-ce pas, en termes de temps et de kilomètres… mais aujourd’hui, cela semble presque un autre monde. Ces trois évasions m’ont fait du bien.

… Mais c’est Confusion qui m’a définitivement sortie de la déprime. Ce troisième tome de la saga des Cazalet d’Elizabeth Jane Howard est une petite merveille. Encore meilleur que les deux premiers, il me semble, en tous cas c’est une panacée réconfortante et intelligente qui emporte, libère, émeut, enthousiasme. Pendant ma lecture, à chaque fois que j’ai dû reposer ce livre, je n’ai eu qu’une hâte, celle de m’y replonger à nouveau.

Je vous renvoie à mes précédents billets sur les deux premiers tomes de ces brillantes chroniques familiales anglaises au temps de la deuxième guerre mondiale, Étés anglais et A rude épreuve. Dans Confusion, la prose est toujours aussi élégante, et l’étude des caractères fine et passionnante. On retrouve cette même brassée de personnages que l’on aime suivre au fil des années. On reprend très vite ses marques, grâce à l’arbre généalogique en début de volume (pour l’anecdote, il y a juste eu Archie, qui n’est pas noté et que je n’arrivais plus à situer, et puis je me suis souvenue : c’est le meilleur ami de Rupert et ancien amoureux de jeunesse de Rachel). Confusion, c’est une immersion dans le quotidien anglais de l’époque, avec la guerre en arrière-plan, toujours aussi effrayante, mais qui fait désormais partie du quotidien. Ce troisième tome met à nouveau en avant les trois cousines, Louise, Polly et Clary, plus légèrement cependant que dans le précédent tome. Confusion commence en 1942 et l’histoire se retrouve plus souvent centrée sur Londres que sur Home Place. La narration est plus rythmée que dans les tomes précédents, on passe d’un personnage à l’autre, d’une génération à l’autre, avec beaucoup de fluidité, chaque personnalité gagnant en profondeur et en nuances, chaque tranche de vie rebondissant sur la précédente et permettant de créer un tableau vivant, riche et nuancé de la famille et de la société.

Je ne vous parle pas plus en détail d’où en sont les personnages de leurs vies respectives, dès fois que vous n’auriez pas encore commencé ces merveilleuses chroniques. Un vrai bonheur de lecture, donc. J’ai maintenant tellement hâte de tous les retrouver dans le prochain volume !

Les autres romans de l’auteure chroniqués sur le blog : Une saison à Hydra, Étés anglais (Les Cazalet, tome 1) et A rude épreuve (Les Cazalet, tome 2)

  8 comments for “Confusion (Les Cazalet, tome 3) – Elizabeth Jane Howard

  1. 19 avril 2021 à 19 h 31 min

    Merci Hélène pour ce partage. Je suis, tout comme toi,
    Lasse de tout ça. J’ai même eu un petit moment où je n’arrivais plus à lire. Et je reprends en ce moment avec un policier  » à vif  » de René Manzor ». C’est vraiment bien.
    Bonne soirée, 🌒😘

    Aimé par 1 personne

    • 19 avril 2021 à 19 h 36 min

      Chère Eveline, comme je te comprends ❤ Retourner dans des lectures d’évasion adorées plus jeune a été aussi pour moi un moyen d’éviter la panne de lecture, dont le spectre commençait à me grignoter encore plus le moral. Je note ta référence de policier, merci. A bientôt, je t’embrasse 😘

      J'aime

  2. 20 avril 2021 à 7 h 44 min

    J’ai beaucoup aimé aussi, petit délice d’évasion comme tu le dis 🙂

    J'aime

  3. 20 avril 2021 à 7 h 46 min

    Je vois que nous sommes tous pareils face à cette crise infinie !
    Concernant Les Cazalet, j’ai adoré le premier tome et j’attends le moment propice pour savourer le second et puis celui-ci qui m’a l’air encore bien meilleur et encore plus abouti 😉

    J'aime

  4. 20 avril 2021 à 13 h 47 min

    un grand merci pour ce partage… Je pense que je vais faire un tir groupé à la BM car je fais partie des extraterrestres qui n’ont toujours pas lu cette saga 🙂
    la situation sanitaire nous pèse vraiment je ne sais pas comment on va en sortir, en tout cas c’est la 1e fois de ma vie que je suis ne panne de motivation et de concentration dans mes lectures ce qui m’a conduite à des choix un peu bizarres 🙂

    J'aime

  5. 20 avril 2021 à 18 h 13 min

    Un très beau partage de ta part Hélène, merci ! Heureusement que nous avons nos lectures pour nous évader parce que le confinement c’est pesant moralement. La couverture est magnifique ! Bises bretonnes ensoleillées

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :