Nouveau départ (Les Cazalet, tome 4) – Elizabeth Jane Howard

Casting off, 1995. Traduit de l’anglais par Cécile Arnaud. Éditions La Table Ronde, coll. Quai Voltaire, oct. 2021 ; 624 p.

Mon avis (Rentrée automne 2021, 7) :

Le bonheur de retrouver les Cazalet, avec le quatrième tome de cette attachante saga ! Je me suis trouvée tellement bien dans Nouveau départ, je suis vraiment triste de l’avoir terminé. 600 pages, c’était trop court !

Nouveau départ s’ouvre où le précédent s’achevait, en 1945. La guerre vient de se terminer.

Je ne sais jamais comment parler des suites. Que dire, que dévoiler ? Et si vous n’avez encore lu aucun des tomes ? Mais si au contraire, vous les avez tous lus ? … Cette foi-ci, j’ai même l’impression que c’est encore pire. J’aurais trop d’enthousiasme à évoquer chacun des personnages. Les trois cousines, Polly, Clary et Louise, mais aussi Archie, bien sûr (mon préféré), Zoé, Christopher, Rachel, la Duche, les frères Cazalet. Certains ont pris de la profondeur, d’autres se sont transformés – et Edward détient toujours le pompon de mon aversion, même quand il ne fait rien. Il y a du génie dans le rythme et la construction de Nouveau départ. Le fil de l’histoire est linéaire, mais sans l’être vraiment. La parole est donnée à chacun des personnages à tour de rôle, plus ou moins longtemps et intimement, et parfois ce sont des souvenirs, subtils retours en arrière, qui lient les différentes saisons les unes aux autres. Certains épisodes sont racontés de différents points de vue, ou encore l’auteure nous laisse les deviner dans certains silences et non-dits. Les jeunes générations ont grandi et bataillent à leur tour avec leur avenir, leur émancipation, la famille, l’amour. Dans Nouveau départ, Elizabeth Jane Howard a creusé des blessures, des séparations, des désillusions, et notre attachement s’épanouit à mesure que nous accompagnons leurs vies. Nouveau départ est l’expérience d’une formidable immersion, cette fois-ci dans l’Angleterre de l’après guerre. La société s’est transformée, rien n’est revenu comme avant. La condition féminine évolue, mais elle part de si loin !

Nouveau départ est le meilleur des tomes de la série – oui, je sais, je l’ai dit pour chacun des volumes ! Quel coup de coeur.

… Vivement le suivant, alors ? Absolument. La fin d’une ère paraîtra en 2022 et a été écrit dix-huit ans après celui-ci, alors que l’auteure avait quatre-vingt-dix ans – on a quitté la famille Cazalet en 1947, on les retrouvera en 1956… Quelle chance pour nous lecteurs, qu’Elizabeth Jane Howard nous ait permis d’en profiter encore un peu plus !

Les autres romans d’Elizabeth Jane Howard sur le blog : Une saison à Hydra / Les Cazalet 1 : Etés anglais / Les Cazalet 2 : A rude épreuve / Les Cazalet 3 : Confusion

  16 comments for “Nouveau départ (Les Cazalet, tome 4) – Elizabeth Jane Howard

  1. 16 novembre 2021 à 12 h 34 min

    J’adore ton « Edward détient toujours le pompon de mon aversion » 😂 C’est bien vrai qu’il est antipathique! Je lirai ce T4 avec plaisir.

    Aimé par 2 personnes

  2. 16 novembre 2021 à 13 h 58 min

    je n’ai toujours pas commencé à lire cette saga les tomes sont dans ma PAL car les critiques en général sont dithyrambiques 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • 17 novembre 2021 à 15 h 04 min

      Disons que comme je l’ai dit, à chaque fois c’est mon préféré de la série, haha. Ils ont chacun leur style. Le premier met tout le monde en place, il est plus lent. Ne t’attend pas à plonger dans le Dithyrambique tout de suite 😊

      Aimé par 1 personne

  3. 17 novembre 2021 à 8 h 40 min

    Ce n’est pas mon favori de la saga mais j’ai, comme toujours, beaucoup aimé 🙂

    Aimé par 1 personne

    • 17 novembre 2021 à 14 h 57 min

      Ah bon, ça alors ! Lequel as-tu préféré ?

      Aimé par 1 personne

      • 18 novembre 2021 à 8 h 34 min

        Je crois que c’est le deuxième, ou bien le premier. La douceur de l’enfance m’a particulièrement touchée, à moins que ce ne soit le délice de la découverte. Mais je me ravie aussi de voir peu à peu les filles devenir adultes et s’émanciper 🙂

        Aimé par 1 personne

  4. 17 novembre 2021 à 19 h 06 min

    Cette saga a le vent en poupe et son succès semble grandement mérité. Ton enthousiasme est contagieux. Je compte m’y mettre, en commençant par le commencement. Je laisse d’abord retomber un peu la poussière.

    Aimé par 1 personne

  5. 20 novembre 2021 à 20 h 24 min

    Je trouve que plus on avance et plus l’oeuvre gagne en qualité et intérêt…. Cela augure un final réjouissant 😉

    Aimé par 1 personne

    • 20 novembre 2021 à 20 h 29 min

      Je suis comme toi ! Plus ça va plus je me régale ❤ Le final promet 🤗

      J’aime

      • 20 novembre 2021 à 20 h 30 min

        Mais il va falloir être patiente 😉

        Aimé par 1 personne

      • 20 novembre 2021 à 20 h 49 min

        Bon, en même temps c’est bien aussi de patienter. J’ai tellement aimé la fin, je savoure le fait de rester sur cette ambiance là 🥰

        Aimé par 1 personne

      • 21 novembre 2021 à 9 h 47 min

        Et pour ma part je suis surprise de la facilité avec laquelle j’arrive à me reconnecter à chaque nouvelle parution comme quoi les personnages et les situations restent présentes 🙂

        Aimé par 1 personne

      • 26 novembre 2021 à 12 h 06 min

        Oui, c’est assez incroyable, c’est vrai ! Elle arrive mine de rien à nous rappeler les grands événements et toutes les petites subtilités des relations entre chacun et on raccroche les wagons immédiatement ! C’est très fort.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :