Funny Girl – Nick Hornby

hornby funny girl

Funny Girl, 2014. Traduit de l’anglais par Christine Barbaste.  Publié aux éditions Stock, le 19 août 2015.

Ma chronique :

Funny Girl, le dernier roman de Nick Hornby, vient de paraître chez Stock. L’occasion pour moi de découvrir – enfin – cet auteur anglais dont on me disait du bien. Et j’ai été enchantée de l’aventure ! Funny Girl est une lecture divertissante et intelligente, qui nous entraîne dans les années 60 avec la création et les coulisses d’une série télévisée de la BBC. Un roman porté par des personnages vivants et très attachants, sur fond d’étude de la société anglaise. Une réussite.

L’histoire débute en 1964 avec Barbara, le jour où elle devient reine de beauté de sa petite ville natale de Blackpool, et rend sa couronne vingt minutes plus tard, de peur de rester coincée là-bas pour toujours. Car elle n’est pas seulement belle et séduisante en diable, elle a aussi un caractère bien trempé et sait ce qu’elle veut faire de sa vie : loin des clichés, elle rêve de devenir une actrice comique.

Elle quitte donc le Nord de l’Angleterre pour Londres, et on découvre que la société anglaise en 1964 a beau commencer à s’émanciper – les Beatles yeah yeah yeah -, elle a encore les deux pieds – et presque tout le reste – coincés dans l’ère victorienne.

C’est lors d’un improbable casting que l’on entre de plain-pied dans l’histoire, en rencontrant les autres personnages majeurs de Funny Girl. Car ce livre est choral et ne va pas être exclusivement l’histoire de Barbara, jeune fille de son époque, même si elle en reste toujours le pivot et le coeur ; non, le personnage central du roman, c’est en fait la série Barbara (et Jim) et on va vivre au rythme de tous les membres de l’équipe, les années et les saisons passant, autant dans leur travail que dans leur vie privée ; qui souvent se trouveront, d’ailleurs, intimement liés. Les deux acteurs principaux, Sophie / Barbara (car Barbara est devenue Sophie, nom de scène moins estampillé « province ouvrière », et se retrouve finalement à jouer un rôle qui porte son prénom de naissance : gros ressort comique) et Clive / Jim ; les deux scénaristes, Tony et Bill ; et le producteur, Dennis.

Tout au long de cette fringante histoire, Nick Hornby va aborder avec humour et profondeur, tant les mécanismes de la création artistique et littéraire que – entre autre – la condition féminine, l’émancipation des homosexuels (à l’époque toujours passibles d’emprisonnement) ou le snobisme intellectuel de classe. Les dialogues sont aux petits oignons. Le livre est émaillé de références à des personnages réels, à des lieux, et même de quelques photos (qui sont hélas d’une qualité très médiocre sur la version numérique), ce qui fait que par moments on a presque l’impression de lire la biographie romancée d’une personnalité ayant réellement existé, c’est excellent.

J’ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture, une cure de vitamines bienvenue.

Publicités
Cet article, publié dans 1.3 Litt. de Gde-Bretagne, Angleterre, Rentrée automne 2015 (du 20 août au 15 octobre), est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Funny Girl – Nick Hornby

  1. kathel2 dit :

    Intéressant ! Je retrouverais bien Nick Hornby que je n’ai pas lu depuis assez longtemps (j’avais aimé Vous descendez ? et Juliet Naked. Je crois en avoir lu un autre, amis je ne sais plus lequel.

    J'aime

  2. Maeve dit :

    Tu es décidément une terrible tentatrice, surtout que je viens de terminer le dernier Peter May qui se déroule à la même époque et qui parle des Beatles yean, yeah, yeah !

    Aimé par 1 personne

  3. Il faudrait d’ailleurs que je m’essaie à ce titre, je n’avais lu qu’un seul roman de Nick Hornby, sans qu’il m’ai laissé de souvenir impérissable. L’histoire semble sympa, merci pour le tuyau 😉

    J'aime

  4. Ping : Ma rentrée littéraire – bilan provisoire #2 | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

  5. Ping : Mon best of 2015 | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s