Étiquette : Métailié

Bouquet d’avis #4 : Les mille talents d’Euridice Gusmão – Martha Batalha ; La femme en vert (Erlendur, 2) – Arnaldur Indridason ; Comme deux gouttes d’eau – Tana French

Aujourd’hui, je vous livre mes avis sur quelques romans lus récemment : un brésilien et deux polars, un islandais, l’autre irlandais. • Les mille talents d’Euridice Gusmão – Martha Batalha • La femme en vert (Une enquête d’Erlendur, 2) – Arnaldur Indridason • Comme deux gouttes d’eau – Tana French * • Les mille talents…

la cité des jarres (une enquête de l’inspecteur Erlendur Sveinsson, 1) – Arnaldur Indriðason

Mýrin, 2005. Traduit de l’islandais par Eric Boury. Éditions Métailié, 2005 ; réédité en poche chez Points policier, 2006 – 327 p. Ma chronique : Cent cinquante ans après tout le monde, je me décide enfin à découvrir le fameux écrivain islandais Arnaldur Indridason. Tant qu’à faire, j’ai commencé par l’inspecteur Erlendur et sa première enquête, La…

Bouquet d’avis #1 : Ici et maintenant – Pablo Casacuberta ; Les prénoms épicènes – Amélie Nothomb ; Les mille visages de notre histoire – Jennifer Niven

Voici mes avis sur quelques romans, pour lesquels je n’ai pas publié de billet dédié (manque de temps, d’inspiration ?), mais dont j’ai malgré tout envie de garder une trace. • Ici et maintenant – Pablo Casacuberta Aquí y ahora, 2002. Traduit de l’Espagnol (Uruguay) par François Gaudry. Éditions Métailié, 2016 ; 172 p. Mon…

Manuel de survie à l’usage des jeunes filles – Mick Kitson

Sal, 2018. Traduit de l’anglais (Écosse) par Céline Schwaller. Éditions Métailié, août 2018, 240 p. Ma chronique (rentrée automne 2018, 7) : Poignant coup de cœur pour ce premier roman de l’écrivain écossais Mick Kitson. Décidément, en ce moment j’enchaîne les lectures formidables, quelle joie. L’hiver approche de l’Ecosse. Deux gamines survivent seules dans un coin…

Le bruit du dégel – John Burnside

Ashland and Vine, 2107. Traduit de l’Anglais (Écosse) par Catherine Richard-Mas. Éditions Métailié, août 2018 Ma chronique (rentrée automne 2018, 4) : J’ai vraiment aimé ce roman de l’écossais John Burnside – le premier que je lis de lui. Il se passe aux États-Unis, et commence quelques mois avant l’an 2000. Kate Lambert est une jeune…

Le Temps des Hyènes – Carlo Lucarelli

Il tempo delle iene, 2015. Traduit de l’italien par Serge Quadruppani. Éditions Métailié, février 2018. Ma chronique (rentrée d’hiver 2018, 6) : J’ai été emballée par cette aventure policière dans la colonie italienne d’Érythrée, à la fin du dix-neuvième siècle. Des morts suspectes amènent le capitaine des carabiniers royaux Colaprico et son fidèle zaptiè (désignation…

Il n’en revint que trois – Guðbergur Bergsson

Þrír sneru aftur, 2014. Traduit de l’islandais par Éric Boury. Éditions Métailié, janvier 2018 Ma chronique (rentrée d’hiver 2018, 2) : Il n’en revint que trois me laisse une impression de lecture mitigée. J’ai été enthousiasmée par la première moitié du roman, mais je suis hélas passée à côté de la seconde. Des passages splendides…