Étiquette : Joseph O’Connor

Le bal des ombres – Joseph O’Connor

Shadowplay, 2019. Traduit de l’anglais (Irlande) par Carine Chichereau. Éditions Rivages, janvier 2020 ; 462 p. Ma chronique (Rentrée hiver 2020, 1) : Je ne sais même pas par où commencer pour vous parler de ce Bal des Ombres, tellement cette lecture m’a enthousiasmée. Fiction historique sur la vie de Bram Stoker, l’auteur de Dracula,…

Rentrée littéraire d’hiver 2020 : quoi de neuf en littérature irlandaise ?

Màj le 24 février 2020 : ajout de deux GF, d’un poche et d’un visuel de couverture + modif d’une date de parution Une rentrée calme du côté de la littérature irlandaise (Cela va me laisser le temps de finir de lire ceux de l’an dernier, youpi !). Calme, mais néanmoins sensationnelle : un grand…

Les âmes égarées – Joseph O’Connor

Where have you been ?,  2012. Traduit par Carine Chichereau. Éditions Phébus, 2014. Ma chronique : La nouvelle n’est pas mon format de prédilection – mais en fait je crois que c’est un peu comme pour les artichauts : quand j’en mange je me régale, mais spontanément je n’ai jamais envie d’en manger. Du coup, lorsque…

Parutions littéraires irlandaises 2016 : Bilan #2

Dernières mises à jour en août 2017 : ajout des romans de John Boyne et Declan Hughes (-> juin et février) L’année 2016 a été absolument fantastique pour les parutions irlandaises. Quelle chance nous avons eu ! J’avais établi un premier bilan début mai, le voici maintenant complété, pour l’ensemble de l’année : mois par…

Parutions littéraires irlandaises 2016 : Bilan #1

Un tiers de l’année 2016 s’est écoulé et au vu de l’actualité éditoriale vraiment énorme, un bilan complet et chronologique ne nous fera pas de mal pour s’y retrouver un peu ! Mois par mois, voici donc les nouvelles parutions d’auteurs irlandais traduites en français, en grand format, uniquement les fictions. J’ai déjà parlé auparavant…

Mes nouvelles découvertes irlandaises #4 : Février 2016

Tu écrivis que tu t’étais aperçue qu’il était la source de tout ton courage, tout ton bonheur ; que l’idée d’un avenir sans lui t’était insupportable. -Muse, Joseph O’Connor- Nouvelles parutions • Un nouveau Joseph O’Connor sortira en mars ! Bientôt un billet sur cet auteur majeur des lettres irlandaises. Maintenant ou jamais, le 3…