Étiquette : Carine Chichereau

Dernier bateau pour Tanger – Kevin Barry

Night boat to Tangier, 2019. Traduit de l’anglais (Irlande) par Carine Chichereau. Éditions Buchet/Chatel, octobre 2020 ; 272 p. ★★★★★★★★★☆ Mon avis (Rentrée automne 2020, 7) : « Une lune blanche et froide dit grand bien de l’hiver qui approche. Ce soir, la mer est irritable. Elle cancane une écume pleine de rumeurs. » Dernier bateau pour Tanger…

Rentrée littéraire d’automne 2020 : du côté de la littérature irlandaise

Nous voici mi-août, dans cinq jours vont débarquer tous les petits nouveaux de la rentrée littéraire, le temps est donc venu de publier mon traditionnel billet irlandais 🙂 (Je n’ai pas encore repéré de sorties en poche, par contre, aussi j’éditerai ce billet si besoin !) Août 2020 • Apeirogon – Colum McCann (Belfond, le…

Le bal des ombres – Joseph O’Connor

Shadowplay, 2019. Traduit de l’anglais (Irlande) par Carine Chichereau. Éditions Rivages, janvier 2020 ; 462 p. Ma chronique (Rentrée hiver 2020, 1) : Je ne sais même pas par où commencer pour vous parler de ce Bal des Ombres, tellement cette lecture m’a enthousiasmée. Fiction historique sur la vie de Bram Stoker, l’auteur de Dracula,…

Rentrée littéraire d’hiver 2020 : quoi de neuf en littérature irlandaise ?

Màj le 24 février 2020 : ajout de deux GF, d’un poche et d’un visuel de couverture + modif d’une date de parution Une rentrée calme du côté de la littérature irlandaise (Cela va me laisser le temps de finir de lire ceux de l’an dernier, youpi !). Calme, mais néanmoins sensationnelle : un grand…

Bouquet d’avis #5 : Les amants de Coney Island – Billy O’Callaghan ; Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – Jean-Paul Dubois

Vite, vite, vite, avant que l’année ne tire sa révérence, je vous livre mes modestes avis sur ces deux romans : un irlandais, un français. • Les amants de Coney Island – Billy O’Callaghan • Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – Jean-Paul Dubois * • Les amants de Coney…

Nouvelles découvertes irlandaises #25 : avril 2019

Ce mois-ci, on fait le plein de poches ! J’ai aussi découvert un recueil de nouvelles paru l’an dernier 🙂 En grand format Juin 2018 • Les vieux soldats ne meurent jamais – Lord Dunsany, Mary Lavin, Sean O’Faolain (Les belles Lettres, le 8 juin 2018) En poche Février 2019 • Le temps des tourments…

Nouvelles découvertes irlandaises #22 : janvier 2019

Une pêche fructueuse aussi ce mois-ci ! Deux titres font partie de la rentrée littéraire d’hiver 2019, un en grand format et l’autre en poche, je vais donc les rajouter au billet dédié. En grand format Février 2019 • Musique nocturne – John Connolly ( Presses de la Cité, le 7 février, un recueil de…

Les âmes égarées – Joseph O’Connor

Where have you been ?,  2012. Traduit par Carine Chichereau. Éditions Phébus, 2014. Ma chronique : La nouvelle n’est pas mon format de prédilection – mais en fait je crois que c’est un peu comme pour les artichauts : quand j’en mange je me régale, mais spontanément je n’ai jamais envie d’en manger. Du coup, lorsque…

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air – Darragh McKeon

All that is solid melts into air, 2014. Traduit par Carine Chichereau. Editions Belfond, 2015. 400 p. Ma chronique : Mon deuxième livre de la rentrée littéraire est un énorme coup de coeur, qui laisse groggy. Merci, Darragh McKeon. « Tout ce qui est solide se dissout dans l’air » est une œuvre d’envergure, que l’on sent…