Étiquette : Alice McDermott

Jamais assez – Alice McDermott & Et m*** ! – Richard Russo (nouvelles)

Un billet pour ces deux nouvelles, tout juste parues dans la mignonne collection la nonpareille* (*Nom donné à l’un des plus petits corps typographiques [6 pts] et, désormais, à cette collection de nouvelles inédites des éditions La Table Ronde). Illustrations : Cheeri. • Jamais assez d’Alice McDermott Enough, 2000. Première publication dans The New-Yorker en avril…

La visite à Brooklyn – Alice McDermott

At Weddings and Wakes, 1992. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie-Odile Fortier-Masek. Éditions La Table Ronde, Quai Voltaire, 2006 ; réédition au Petit Quai Voltaire, le 7 mars 2019 ; 250 p. Ma chronique : Au coeur de ce beau roman, il y a une famille d’immigrés irlandais, trois générations, un appartement à Brooklyn. Début…

La neuvième heure – Alice McDermott

The ninth hour, 2017. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Cécile Arnaud. Éditions La Table Ronde, Quai Voltaire, août 2018 Ma chronique (rentrée automne 2018, 3) : Brooklyn, début du vingtième siècle. Lorsqu’Annie perd son mari, Jim, asphyxié au gaz dans leur petit appartement, elle est enceinte de quelques mois. Soeur Saint Sauveur et les autres…

Charming Billy – Alice McDermott

Charming Billy, 1998. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marie-Odile Fortier-Masek. Editions de la Table ronde, 1999 ; septembre 2016 pour la présente édition. — Lauréat du National Book Award en 1998 — Ma chronique On entre dans Charming Billy d’une manière originale : c’est l’enterrement de Billy et autour d’une collation, tous ses proches évoquent leurs souvenirs…

Mon best of 2015

Voici un léger tour d’horizon de mes meilleurs moments de lecture de l’année 2015 (pour chacun quelques mots clés, une citation, un petit avis pour vous faire une idée, et le lien vers mon billet si affinités) : Littérature irlandaise • Tout ce qui est solide se dissout dans l’air – Darragh McKeon Rentrée littéraire…

Someone – Alice McDermott

Someone, 2013. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Cécile Arnaud. Edition Quai Voltaire, août 2015. Ma chronique : Née en 1953, l’américaine Alice McDermott est (comme Marie, l’héroïne de Someone), née à Brooklyn et d’origine irlandaise. En 1998, son roman Charming Billy avait été lauréat du National Book Award, un des plus prestigieux prix littéraires américains.…

Ma Rentrée littéraire – bilan provisoire #1

Côté Irlande Dans mon billet du 11 août, j’avais fait le tour de la rentrée littéraire 2015, côté Irlande : Le Testament de Marie de Colm Toibin –> cf. ma chronique du 21/08/15 Tout ce qui est solide se dissout dans l’air de Darragh McKeon –> cf. ma chronique du 28/08/15 La déchirure de l’eau…