Catégorie : 2021

Journal d’un jeune naturaliste – Dara McAnulty

Diary of a young naturalist, 2020. Traduit de l’anglais (Irlande du Nord) par Laurence Kiefé. Éditions Gaïa, janvier 2021 ; 240 p. Mon avis : Journal d’un jeune naturaliste est un livre précieux dans ce qu’il offre de vision et de compréhension. Dara a seize ans lorsque ce livre est publié en 2020. Dans ce journal, il…

Blizzard – Marie Vingtras

Éditions de l’Olivier, août 2021 ; 181 p. ★★★★★★★★★☆ Mon avis : C’est un livre qu’on a beaucoup vu partout et, une fois n’est pas coutume, cette surexposition a plutôt attisé ma curiosité pressante de le lire – tout en alimentant il va sans dire l’inquiétude d’être déçue. Verdict ? Ce roman m’a impressionnée. Un coin perdu…

Nouveau départ (Les Cazalet, tome 4) – Elizabeth Jane Howard

Casting off, 1995. Traduit de l’anglais par Cécile Arnaud. Éditions La Table Ronde, coll. Quai Voltaire, oct. 2021 ; 624 p. ♥ Mon avis (Rentrée automne 2021, 7) : Le bonheur de retrouver les Cazalet, avec le quatrième tome de cette attachante saga ! Je me suis trouvée tellement bien dans Nouveau départ, je suis vraiment triste de…

Comme une petite souris sur le blog #1 : octobre 2021

Inspirée par certains bilans livresques mensuels sur les blogs, qui permettent d’évoquer les lectures en cours ou abandonnées et de causer de sa vie de blogueuse ou de lectrice, j’inaugure cette nouvelle rubrique : Comme une petite souris sur le blog. Ces rendez-vous ne seront à priori ni mensuels, ni même fixes : je publierai un billet…

Au-delà de la mer – Paul Lynch

Beyond the sea, 2019. Traduit de l’anglais (Irlande) par Marina Boraso. Éditions Albin Michel, août 2021 ; 232 p. ★★★★★★★★☆☆ Mon avis (Rentrée automne, 6) : Je ne suis pas, comme beaucoup, une Lynch-addict. Avant d’attaquer Au-delà de la mer, je n’avais lu que son premier roman, Un ciel rouge, le matin. Je ne pensais d’ailleurs pas…

La bonne chance – Rosa Montero

La buena suerte, 2020. Traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse. Éditions Métailié, septembre 2021 ; 288 p. ★★★★★★★★★☆ Mon avis (Rentrée automne, 5) : Dans le train à grande vitesse Madrid-Malaga, un grand type au costume froissé descend soudain au hasard d’une petite bourgade laide et sinistre, écrasée de soleil. Pozonegro, mille trois cents habitants, « un cimetière…

La vérité sur la lumière – Auður Ava Ólafsdóttir

Dýralíf, 2020. Traduit de l’islandais par Eric Boury. Éditions Zulma, octobre 2021 ★★★★★★☆☆☆☆ Mon avis (Rentrée automne 2021, 4) : Grosse déception. Je n’ai pas retrouvé dans le nouveau roman d’Audur Ava Olafsdottir cette petite musique humaine pleine de mélancolie et d’intensité, d’humour et de poésie que j’ai tant adoré dans ses autres romans (coup de…

Hamnet – Maggie O’Farrell

Hamnet, 2020. Traduit de l’anglais (Irlande) par Sarah Tardy. Éditions Belfond, avril 2021 ; 368 p. ♥ Maggie O’Farrell est une de mes auteures préférées – j’ai lu tous ses livres -, mais j’ai attendu pour lire Hamnet qu’on en parle un peu moins partout. « Elle aimerait pouvoir séparer les brins, revenir à la toison avant…

Devenir quelqu’un – Willy Vlautin

Don’t skip out on me, 2018. Traduit de l’Anglais (États-Unis) par Hélène Fournier. Éditions Albin Michel coll. Terres d’Amérique, février 2021 ; 304 p. ♥ Mon avis : Horace est un gars travailleur, reconnaissant, fidèle. C’est un type bien ; sauf à ses propres yeux. Horace est abîmé. Métis d’Irlandais et d’Indien Païute, il a été très jeune…

La fille qu’on appelle – Tanguy Viel

Les Éditions de Minuit, septembre 2021 ; 176 p. ★★★★★★★★☆☆ Mon avis (Rentrée automne 2021, 3) : J’ai découvert Tanguy Viel l’an dernier avec Paris-Brest, que j’ai adoré, puis avec Article 353 du code pénal, un coup de coeur. Envoûtée par l’écriture, la narration, la construction, qui m’avaient attrapée et conduite toujours un peu plus loin que…