Catégorie : 2020

Le dernier dragon sur terre – Eoin Colfer

Highfire, 2020. Traduit de l’anglais (Irlande) par Jean-François Ménard. Éditions Pygmalion, août 2020 ; 400 p. (publication initialement prévue, avant le confinement, en avril 2020) Quatrième de couverture : Autrefois, il était connu sous le nom de Wyvern, Seigneur du Haut Feu, et son ombre terrifiait les masses. Aujourd’hui, il n’est que Vern, vautré dans le bayou…

Retour à Martha’s Vineyard – Richard Russo

Chances are…, 2019. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch. Éditions La Table Ronde, collection Quai Voltaire, 27 août 2020 ; 384 p. Mon avis (Rentrée automne 2020, 1) : Première incursion d’un orteil timide dans l’œuvre de Richard Russo au mois de juin dernier, avec sa nouvelle Et m*** !, et l’envie de m’y plonger plus…

Dans la joie et la bonne humeur – Nicole Flattery (nouvelles)

Show them a good time, 2019. Traduit de l’anglais (Irlande) par Madeleine Nasalik. Éditions de l’Olivier, 18 juin 2020 ; 304 p. Mon avis : « A l’âge de soixante-dix ans, après avoir essuyé maintes déceptions – la première étant ma mère, la seconde moi-même, mon père a passé l’arme à gauche. » (La bosse) Premier recueil de…

Rentrée littéraire d’automne 2020 : du côté de la littérature irlandaise

Nous voici mi-août, dans cinq jours vont débarquer tous les petits nouveaux de la rentrée littéraire, le temps est donc venu de publier mon traditionnel billet irlandais 🙂 (Je n’ai pas encore repéré de sorties en poche, par contre, aussi j’éditerai ce billet si besoin !) Août 2020 • Apeirogon – Colum McCann (Belfond, le…

La brodeuse de Winchester – Tracy Chevalier

A single thread, 2019. Traduit par Anouk Neuhoff. Éditions la Table Ronde, collection Quai Voltaire, 25 juin 2020 Mon avis : Moi qui souhaitait découvrir la plume de Tracy Chevalier depuis un moment, je suis aux anges. La brodeuse de Winchester m’a tenue sous son charme d’un bout à l’autre. Lu en deux jours, j’ai furieusement…

Jamais assez – Alice McDermott & Et m*** ! – Richard Russo (nouvelles)

Un billet pour ces deux nouvelles, tout juste parues dans la mignonne collection la nonpareille* (*Nom donné à l’un des plus petits corps typographiques [6 pts] et, désormais, à cette collection de nouvelles inédites des éditions La Table Ronde). Illustrations : Cheeri. • Jamais assez d’Alice McDermott Enough, 2000. Première publication dans The New-Yorker en avril…

Albert et l’argent du beurre – Laurent Rivelaygue

Les éditions du sonneur, janvier 2020 ; 224 p. Mon avis (Rentrée hiver 2020, 6) : Albert et l’argent du beurre est un roman farfelu, rocambolesque et très divertissant. Je l’ai déniché pendant le confinement, grâce aux conseils de ma librairie en lectures numériques, sur leur site. « – Qu’est-ce qui vous amène, Chantal ?, scarlatina le docteur…

La Bête de Porte-Vent (Ceux qui ne peuvent pas mourir, tome 1) – Karine Martins

Éditions Gallimard jeunesse, septembre 2019 ; 320 p. Mon avis : J’ai repéré ce roman jeunesse fantastique chez mon libraire avant le confinement : il fait partie de l’alléchante sélection du prix Bouquineurs en Seine de cette année. Le visuel de couverture m’a attiré l’oeil – je le trouve vraiment splendide – et la quatrième aussi, qui…

Étés anglais (Les Cazalet, tome 1) – Elizabeth Jane Howard

The light years. The Cazalet chronicles. Vol. 1, 1990. Traduit de l’Anglais par Anouk Neuhoff. Éditions la Table Ronde, coll. Quai Voltaire, mars 2020 ; 557 p. Mon avis : J’ai découvert Elizabeth Jane Howard l’an dernier avec Une saison à Hydra. Je m’étais laissée emporter dans ce roman avec bonheur et une rare jubilation. La…

Le temps fut – Ian McDonald

Time was, 2018. Traduit de l’anglais (irlande du Nord) par Gilles Goullet. Illustration de couverture : Aurélien Police. Le Bélial éditions, collection « Une heure-Lumière », février 2020 ; 144 p. — British Science Fiction Award, 2018 — Mon avis (Rentrée hiver 2020, 5) : Je suis entrée dans cette novella avec gourmandise. Ian McDonald, déjà (Coup…