Catégorie : 2018

Une longue impatience – Gaëlle Josse

Les Éditions Noir sur Blanc, janvier 2018 ; 192 p – paru en poche chez J’ai Lu, 2019 ★★★★★★★☆☆☆ Mon avis : Je découvre Gaëlle Josse avec ce titre emprunté à la médiathèque. Je suis tombée, dès les premières lignes, sous le charme de son écriture. Nous sommes en avril 1950, dans un village breton…

Les fureurs invisibles du cœur – John Boyne

The Hearts’s invisible furies, 2017. Traduit de l’anglais par Sophie Aslanides. Editions JC Lattès, août 2018. Ma chronique (rentrée automne 2018, 12) : Quoi de mieux pour terminer l’année en beauté, qu’un coup de cœur irlandais ? John Boyne est plus connu pour ses romans jeunesse, en particulier bien sûr le poignant Le garçon en pyjama…

La confession – Jo Spain

The confession, 2018. Traduit de l’anglais (Irlande) par Marion Boclet. City éditions, octobre 2018. Ma chronique (rentrée automne 2018, 11) : Harry McNamara et son épouse Julie sont dans leur salon, un soir, en train de regarder la télévision, lorsqu’un type déboule, un club de golf à la main – et tabasse Harry – le réduit…

L’Écart – Amy Liptrot #mrl18 #rakuten

The Outrun, 2017. Traduit de l’anglais par Karine Reignier-Guerre. Éditions Globe, août 2018. Ma chronique (rentrée automne 2018, 10) : Amy est née dans les Orcades, cet archipel au nord de l’Écosse. Elle est brillante, casse-cou, déterminée, l’amie un peu folle, à nulle autre pareille et tellement vivante. Elle étouffe sur l’île et à dix-huit…

Au loin – Hernan Diaz

In the distance, 2017. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christine Barbaste. Delcourt littérature, sept. 2018, 334 p. Ma chronique (rentrée automne 2018, 9) : Au loin fait partie de mon butin du festival America, où j’ai eu la chance de le faire dédicacer par l’auteur, vraiment très amical et charmant. Sitôt rentrée, sitôt commencé, et lu…

Smile – Roddy Doyle

Smile, 2017. Traduit par Christophe Mercier. Éditions Joelle Losfeld, août 2018, 256 p. Ma chronique (rentrée automne 2018, 8) : « J’allais dans ce nouvel endroit tous les soirs – enfin, toutes les fins d’après-midis. Au commencement, je devais me forcer à le faire, comme je serais allé à la messe, ou dans une salle de musculation. » Victor…

Manuel de survie à l’usage des jeunes filles – Mick Kitson

Sal, 2018. Traduit de l’anglais (Écosse) par Céline Schwaller. Éditions Métailié, août 2018, 240 p. Ma chronique (rentrée automne 2018, 7) : Poignant coup de cœur pour ce premier roman de l’écrivain écossais Mick Kitson. Décidément, en ce moment j’enchaîne les lectures formidables, quelle joie. L’hiver approche de l’Ecosse. Deux gamines survivent seules dans un coin…

L’habitude des bêtes – Lise Tremblay

2017 pour l’édition originale québécoise, Boréal ; août 2018 pour l’édition française, Delcourt littérature, 128 p. Ma chronique (Rentrée automne 2018, 6) : Au festival America le mois dernier, j’ai assisté – entre autre – à une conférence très intéressante sur les paysages canadiens. Trois auteurs étaient invités, Emma Hooper, D.W. Wilson et Lise Tremblay. …

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres – Emil Ferris (Roman graphique)

My favorite things is monsters, volume 1, 2016. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Charles Khalifa. Lettré à la main par Amandine Boucher. « Une monumentale publication de Monsieur Toussaint Louverture », août 2018, 416 p. Ma chronique (rentrée automne 2018, 5) : Coup de cœur ! Ce roman graphique est juste extraordinaire, à tous points de vue. Un…

Le bruit du dégel – John Burnside

Ashland and Vine, 2107. Traduit de l’Anglais (Écosse) par Catherine Richard-Mas. Éditions Métailié, août 2018 Ma chronique (rentrée automne 2018, 4) : J’ai vraiment aimé ce roman de l’écossais John Burnside – le premier que je lis de lui. Il se passe aux États-Unis, et commence quelques mois avant l’an 2000. Kate Lambert est une jeune…