Catégorie : 2017

De bois debout – Jean-François Caron

Éditions La Peuplade, 2017 ; 414 p. Mon avis : Gros gros coup de coeur pour ce roman québécois. De bois debout commence par la course éperdue d’Alexandre dans la forêt. On est dans les régions forestières de la rive sud du Saint-Laurent. Son père vient de se prendre une balle en pleine tête et il est…

Oscar et la recette du bonheur – Sarah Moore Fitzgerald

The apple Tart of hope, 2014. Traduit par Valérie Le Plouhinec. Albin Michel jeunesse (à partir de 11 ans), 2017 ; 240 p. Ma chronique : Je vous ai mis aussi le livre original, car je trouve hélas que ni le titre français ni son visuel de couverture ne rendent vraiment justice à ce formidable roman jeunesse…

Le Dimanche des Mères – Graham Swift

Mothering Sunday, 2016. Traduit par Marie-Odile Fortier-Masek. Gallimard, du monde entier, 2017 Ma chronique : Gros coup de cœur pour ce roman lumineux. Jane à vingt-trois ans. Elle est employée chez les Niven, une bonne famille du Berkshire. Nous sommes en 1924 et les plaies de la Grande Guerre sont toujours visibles. Aucun des deux…

Betty Boob – Véronique Cazot et Julie Rocheleau (Bd)

Scénario : Véronique Cazot – Dessin : Julie Rocheleau. Casterman, 2017 Ma chronique : Comme le phénix sur la couverture, Betty Boob conte une renaissance après un cancer du sein et une mastectomie. C’est un album splendide, débordant d’énergie et d’optimisme. Une bd muette, quasiment sans paroles, quelques mots de dialogues tracés sur une double…

Mon petit bilan de 2017

Côté livres 2017 a été une année de lecture très riche, marquée par mon aventure de jurée pour le Prix du meilleur roman des lecteurs de Points 2017, les matchs de la rentrée littéraire Price Minister – Rakuten, ainsi que de nombreux partenariats avec des maisons d’édition. Le plaisir d’échanger avec vous, amies et amis…

Les Invisibles – Roy Jacobsen

De Usynlige, 2013. Traduit du norvégien par Alain Gnaedig. Gallimard, 2017 Ma chronique : « Nul ne peut quitter une île ; une île, c’est un cosmos en réduction où les étoiles dorment dans l’herbe sous la neige. ». En tous cas, cette île de Barrøy a été pour moi une véritable galaxie, au cœur de laquelle je…

Ör – Auður Ava Ólafsdóttir

Ör, 2016. Traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson. Éditions Zulma, 2017 Ma chronique (rentrée d’automne 2017, 8) : Jónas est seul depuis son divorce, il y a huit ans et cinq mois. Sa mère âgée est malade, sa fille vient de devenir sa plus belle cicatrice, un Nymphéa (c’est son prénom) blanc, tatoué sur son cœur.…

Parutions littéraires irlandaises 2017 : Bilan #2

2017 a elle aussi été une année sensationnelle pour les parutions irlandaises ! Pour s’y retrouver un peu, je vais compléter le premier bilan que j’avais établi début juin. Vous trouverez dans ce billet pour l’ensemble de l’année, mois par mois, les nouvelles parutions d’auteurs irlandais traduites en français, en grand format ; uniquement les…

Imparfaite (Destiny, tome 1) – Cecelia Ahern

Flawed, 2016. Traduit de l’anglais (Irlande) par Christophe Rosson. Hachette Livre, 2017. Ma chronique : Cecelia Ahern est une auteure irlandaise connue pour ses romances (PS I love you, entre autre). Elle s’est lancée dans le roman young adult l’an dernier avec cet opus, premier tome d’une dystopie très sympa (en deux volumes, apparemment ; le…

Le Jour d’avant – Sorj Chalandon

Grasset, août 2017 Ma chronique (rentrée d’automne 2017, 7) : Par où commencer. La réalité, la fiction, l’auteur, mon coup de cœur ? Si on a un peu de temps devant soi, Le Jour d’avant se lit d’une traite. Le 27 décembre 1974, quarante-deux mineurs sont morts à la fosse Saint-Amé, à Liévin, dans le Nord-Pas de Calais.…