Catégorie : Objectif PAL

Chasse au trésor – Molly Keane

Treasure Hunt, 1952. Traduit de l’anglais (Irlande) par Cécile Arnaud. Éditions la Table Ronde / Quai Voltaire, 2014 Ma chronique : « Les fenêtres posaient sur l’après-midi leur regard vide aux sourcils rocailleux. Elle avaient contemplé environ deux cent après-midi de septembre, alors en quoi celui-là différait-il ? » Il diffère en ceci que Roderick Ryall,…

Rosa Candida – Auður Ava Ólafsdóttir

Afleggjarinn, 2007. Traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson. Éditions Zulma, 2010 ; réédition en poche chez Zulma, collection Z/a, en 2015, 288 p. Ma chronique : Alors que la plupart ont découvert l’auteure islandaise Auður Ava Ólafsdóttir avec Rosa Candida, paru en France en 2010 (le premier de son œuvre a avoir été traduit en français), c’est…

Sous l’amertume du Dourion – Fergus Linehan

Under the durian tree, 1995. Traduit de l’anglais (Irlande) par Renée Kerisit. Éditions Marval, 1997 ; 190 p. Ma chronique : Voici une chronique fleuve (j’ai l’écrit pipelette, en ce moment), pour un coup de coeur inattendu. Ce roman dormait dans ma pile à lire depuis des lustres. Quel plaisir de l’en avoir libéré !* Sous l’amertume du…

Les feuilles d’ombre – Desmond Hogan

The leaves on grey, 1980, 2014. Traduit de l’anglais (Irlande) par Serge Chauvin. Éditions Grasset, 2016 Ma chronique : « J’étais pris au piège, en flagrant délit de transgression criminelle. J’avais menti. J’avais fait mine d’être ordinaire, alors que mon passé enfoui était extraordinaire. » Sean, le narrateur, repense à sa vie. Son enfance sur la côte…

Le chagrin des vivants – Anna Hope

Wake, 2014. Traduit de l’anglais par Elodie Leplat. Éditions Gallimard, 2016 ; réédition en poche chez Folio, 2017 ; 417 p. Ma chronique : Novembre 1920. La première guerre mondiale est terminée depuis deux ans, mais pour ceux qui restent, les rescapés, les endeuillés, le glas n’en finit pas de sonner. Anna Hope nous livre…

Mansfield Park – Jane Austen

Mansfield Park, 1814.  Traduit par Denise Getzler pour la dernière édition poche chez 10-18 ; 648 p. Ma chronique : Décidément, cet été est faste en « achèvements » ! Haha. Après avoir complété mon tour de l’oeuvre de Maggie O’Farrell, je viens de terminer le dernier roman de Jane Austen (dont je suis une admiratrice éperdue) qu’il…

La distance entre nous – Maggie O’Farrell

The distance between us, 2004. Traduit par Michèle Valencia. Éditions Belfond, 2005 ; réédition en poche chez 10-18, 2008, 384 p. Ma chronique : Avec La distance entre nous, je boucle ma découverte de l’œuvre de Maggie O’Farrell (jusqu’à la prochaine publication, bien sûr !). C’est en effet son septième roman que le lis – son troisième…

Les vestiges du jour – Kazuo Ishiguro

The remains of the day, 1989. Traduit de l’anglais par Sophie Mayoux. Éditions Gallimard, 1990 ; réédition en poche chez Folio (338 p.) Ma chronique : « J’ai donné trente-cinq ans de service à Lord Darlington ; ce ne serait sans doute pas injustifié d’affirmer qu’au long de tant d’années on a été, dans toute l’acception du…

Les âmes égarées – Joseph O’Connor

Where have you been ?,  2012. Traduit par Carine Chichereau. Éditions Phébus, 2014. Ma chronique : La nouvelle n’est pas mon format de prédilection – mais en fait je crois que c’est un peu comme pour les artichauts : quand j’en mange je me régale, mais spontanément je n’ai jamais envie d’en manger. Du coup, lorsque…

Un Noël en famille – Jennifer Johnston

Foolish mortals, 2007. Traduit de l’anglais (Irlande) par Anne Damour. Belfond, 2009 ; réédité en poche chez 10-18, 2010 Ma chronique : Jennifer Johnston est une auteure irlandaise que j’affectionne particulièrement. Je trouve que sa voix se situe à mi-chemin entre celles de Maggie O’Farrell et d’Anne Enright. J’ai déjà lu cinq de ses romans,…