Catégorie : 7.5 Policiers et thrillers

Le Pacte de l’étrange – John Connolly

L’auteur entremêle à son histoire, avec à-propos et sans rien alourdir, une dose de fantastique, voire un écho horrifique. Mais sans excès. Il laisse ainsi Le Pacte de l’étrange se bonifier en un polar rythmé à l’humour noir vivifiant, mettant en scène des dialogues et des personnages bien campés.

Une terre si froide (Sean Duffy, 1) – Adrian McKinty

The cold cold ground, 2012. Traduit de l’Anglais (Irlande su Nord) par Florence Vuarnesson. Éditions Stock, La Cosmopolite, 2013, 396 p. ; réédition au Livre de Poche, 2014 Mon avis : Une terre si froide est le premier roman de l’écrivain Nord-Irlandais Adrian McKinty que je lis et il ne sera pas le dernier. C’est le premier…

Froid comme le sang (Ren Bryce, 1) – Alex Barclay

Blood runs cold, 2008. Traduit de l’anglais (Irlande) par Jean-Pascal Bernard. Éditions Michel Lafon, 2009 ; réédition chez J’ai Lu thriller, 2010 ; 448 p. Mon avis : Je ne lis pas beaucoup de romans policiers, mais en ce moment je défriche ma pile à lire d’auteures irlandaises et j’ai voulu tester Alex Barclay. Je me suis dit,…

#help – Sinéad Crowley

Can anybody help me ?, 2014. Traduit de l’anglais (Irlande) par Emilie Passerieux. Éditions Le Masque, 2018 ; réédité en poche aux éditions Points en juin 2019 ; 408 p. Ma chronique : #help est le premier roman traduit en français de l’irlandaise Sinéad Crowley. Le corps de Miriam, une jeune mère célibataire disparue depuis…

Bouquet d’avis #4 : Les mille talents d’Euridice Gusmão – Martha Batalha ; La femme en vert (Erlendur, 2) – Arnaldur Indridason ; Comme deux gouttes d’eau – Tana French

Aujourd’hui, je vous livre mes avis sur quelques romans lus récemment : un brésilien et deux polars, un islandais, l’autre irlandais. • Les mille talents d’Euridice Gusmão – Martha Batalha • La femme en vert (Une enquête d’Erlendur, 2) – Arnaldur Indridason • Comme deux gouttes d’eau – Tana French * • Les mille talents…

la cité des jarres (une enquête de l’inspecteur Erlendur Sveinsson, 1) – Arnaldur Indriðason

Mýrin, 2005. Traduit de l’islandais par Eric Boury. Éditions Métailié, 2005 ; réédité en poche chez Points policier, 2006 – 327 p. Ma chronique : Cent cinquante ans après tout le monde, je me décide enfin à découvrir le fameux écrivain islandais Arnaldur Indridason. Tant qu’à faire, j’ai commencé par l’inspecteur Erlendur et sa première enquête, La…

Nature morte – Patrick Mosconi

Fleuve Noir, 1988 ; réédition en poche : Éditions La table Ronde, collection La Petite Vermillon, avril 2019 ; 217 p. Ma chronique : Cette année à nouveau (voir ma chronique de Recluses de Séverine Chevalier, au printemps dernier), les éditions La Table Ronde ont laissé « Carte Noire » à Jérôme Leroy, rééditant au sein de La Petite Vermillon «…

La confession – Jo Spain

The confession, 2018. Traduit de l’anglais (Irlande) par Marion Boclet. City éditions, octobre 2018. Ma chronique (rentrée automne 2018, 11) : Harry McNamara et son épouse Julie sont dans leur salon, un soir, en train de regarder la télévision, lorsqu’un type déboule, un club de golf à la main – et tabasse Harry – le réduit…

Profil bas – Liz Nugent

Lying in wait, 2016. Traduit par Pierre Ménard. Éditions Denoël, 2017 ; 400p. Ma chronique : Monsieur le juge Andrew Fitzsimons vit avec son épouse Lydia et leur fils adolescent dans une demeure ancienne et splendide des beaux quartiers de Dublin. Une famille heureuse, respectable et sans histoires. Les apparences sont parfois trompeuses. Le roman…

Recluses – Séverine Chevalier

Éditions Écorces, 2011 ; réédition en poche aux éditions La Table Ronde (coll. La Petite Vermillon), mars 2018 Ma chronique : Recluses est un road-trip, un roman psychologique et noir, tout à fait singulier. Je l’ai dévoré avec enthousiasme, impressionnée par le talent et l’habileté de Séverine Chevalier. Dans les grandes lignes… mais non, parlons…