Catégorie : 2.1 Litt. d’Amérique du Nord

1984 – George Orwell & Fido Nesti (Bd)

D’après le texte de Georges Orwell, 1984, 1948. Traduit par Josée Kamoun (édition de 2018). Adapté et illustré par Fido Nesti. Éditions Grasset & Fasquelle, novembre 2020 ; 224 p. ♥ Mon avis : Cette adaptation en roman graphique de l’oeuvre de Georges Orwell a été réalisée par l’illustrateur brésilien Fido Nesti. Très fidèle au texte (avec…

Jonny Appleseed – Joshua Whitehead

Jonny Appleseed, 2018. Traduit de l’anglais par Arianne Des Rochers. Éditions mémoire d’encrier, septembre 2020 pour la publication française ; 259 p. ★★★★★★★★★☆ Mon avis (Rentrée automne 2020, 6) : « Bon sang, j’ai joué les hétéros sur la réserve pour pouvoir être NDN, et ici je joue les Blancs pour pouvoir être queer. » Allons droit…

La reine des souris – Camilla Grudova (nouvelle)

The Mouse Queen, 2017. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Richard. Éditions La Table, coll. La nonpareille, octobre 2020 ; 48 p. ★★★★★★★★★☆ Mon avis (Rentrée automne, 5) : La reine des souris est une nouvelle très originale et bizarre ; un petit bijou d’humour noir. Je me suis vraiment régalée à la lire ! Mais « régalée » n’est sans…

De bois debout – Jean-François Caron

Éditions La Peuplade, 2017 ; 414 p. Mon avis : Gros gros coup de coeur pour ce roman québécois. De bois debout commence par la course éperdue d’Alexandre dans la forêt. On est dans les régions forestières de la rive sud du Saint-Laurent. Son père vient de se prendre une balle en pleine tête et il est…

Retour à Martha’s Vineyard – Richard Russo

Chances are…, 2019. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch. Éditions La Table Ronde, collection Quai Voltaire, 27 août 2020 ; 384 p. Mon avis (Rentrée automne 2020, 1) : Première incursion d’un orteil timide dans l’œuvre de Richard Russo au mois de juin dernier, avec sa nouvelle Et m*** !, et l’envie de m’y plonger plus…

Taqawan – Eric Plamondon

Quidam éditeur, 2018 ; réédité au Livre de Poche, 2019 ; 224 p. Mon avis : « Il faut se méfier des mots. Ils commencent parfois par désigner et finissent par définir. […] Quel monde pour un peuple qu’on traite de sauvages durant quatre siècles ? » Je poursuis ma découverte de la littérature québécoise avec Taqawan, d’Éric Plamondon. C’est un…

La brodeuse de Winchester – Tracy Chevalier

A single thread, 2019. Traduit par Anouk Neuhoff. Éditions la Table Ronde, collection Quai Voltaire, 25 juin 2020 Mon avis : Moi qui souhaitait découvrir la plume de Tracy Chevalier depuis un moment, je suis aux anges. La brodeuse de Winchester m’a tenue sous son charme d’un bout à l’autre. Lu en deux jours, j’ai furieusement…

Jamais assez – Alice McDermott & Et m*** ! – Richard Russo (nouvelles)

Un billet pour ces deux nouvelles, tout juste parues dans la mignonne collection la nonpareille* (*Nom donné à l’un des plus petits corps typographiques [6 pts] et, désormais, à cette collection de nouvelles inédites des éditions La Table Ronde). Illustrations : Cheeri. • Jamais assez d’Alice McDermott Enough, 2000. Première publication dans The New-Yorker en avril…

Bouquet d’avis #6 : Vox – Christina Dalcher ; Corsets et complots (Le pensionnat de Melle Geraldine, tome 2) – Gail Carriger ; Lettres écarlates (Meg Corbyn, tome 1) – Anne Bishop

Un petit billet regroupant trois chroniques déjà publiées sur Babelio : si on veut faire de la catégorisation, je dirais qu’il s’agit d’une dystopie ratée, un sympathique roman jeune adulte steampunk et un excellent entre deux bit-lit/dark fantasy. • Vox – Christina Dalcher Vox, 2018. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michael Bellano. NiL Éditions, 2019 ;…

Etta et Otto (et Russell et James) – Emma Hooper

Etta and Otto and Russell and James, 2015. Traduit de l’anglais (Canada) par Carole Hanna. Éditions Les Escales, 2015 – réédition en poche chez Pocket, 2016 ; 352 p. Mon avis : Etta et Otto (et Russell et James) fait partie de mon butin du dernier festival America. J’avais assisté à une conférence pleine d’âme sur les…