Catégorie : 1.8 Litt. d’Europe de l’Est et Centrale

Ni poète ni animal – Irina Teodorescu

Éditions Flammarion, août 2019 ; 224 p. Ma chronique (Rentrée automne 2019, 6) : Carmen, la narratrice – née en 1979 en Roumanie, comme l’auteure – est avocate à Paris. Le jour où elle apprend la mort d’un grand poète roumain, héros de la révolution, ami très cher et mentor, les gilets jaunes battent le pavé des…

Le Dictateur qui ne voulait pas mourir – Bogdan Teodorescu

Dacic Parc, 2012. Traduit du roumain par Jean-Louis Courriol. Agullo Éditions, 2018 Ma chronique :  Ma connaissance de la Roumanie et de sa littérature se limitant jusqu’ici à Vlad Tepes – alias Dracula – et Virgil Gheorghiu (pour son chef d’œuvre La Vingt-cinquième heure), je n’ai pas résisté à l’attrait du quatrième de couverture intriguant de…