Catégorie : 1.5 Litt. d’Europe du Nord

Ör – Auður Ava Ólafsdóttir

Ör, 2016. Traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson. Éditions Zulma, 2017 Ma chronique (rentrée d’automne 2017, 8) : Jónas est seul depuis son divorce, il y a huit ans et cinq mois. Sa mère âgée est malade, sa fille vient de devenir sa plus belle cicatrice, un Nymphéa (c’est son prénom) blanc, tatoué sur son cœur.…

La Vierge froide et autres racontars – Jørn Riel, Gwen de Bonneval et Hervé Tanquerelle (Bd)

D’après la Vierge froide et autres racontars de Jørn Riel, traduit du danois par Suzanne Juul et Bernard Saint Bonnet, Gaïa éditions, 1993. Gwen de Bonneval (scénario), Hervé Tanquerelle (dessin). Éditions Sarbacane, 2009 Ma chronique : Aujourd’hui je vous embarque pour un voyage dessiné au pays des ours polaires et de la nuit qui dure…

La Faim blanche – Aki Ollikainen

Nälkävuori, 2012. Traduit du finnois par Claire Saint-Germain. Éditions Héloïse d’Ormesson, 2016. Ma chronique : Je ne suis pas passée loin du coup de cœur. La Faim blanche a été en tous cas un coup à l’estomac. Un récit dur, très dur même par moments. La beauté scintillante aux contours oniriques d’une gemme taillée dans…

Décembre Nordique 2017

Cette année, je participe au challenge nordique organisé au mois de décembre par Cryssilda. Au menu, tout ce qui touche l’Islande, la Norvège, le Danemark, la Suède et la Finlande. J’ai pris un peu d’avance, déjà terminé quelques lectures et entamé d’autres. Voici un petit aperçu des futurs billets qui devraient donc arriver sur le blog…

Entre ciel et terre – Jón Kalman Stefánsson

Himnaríki og helvíti, 2007. Traduit de l’islandais par Eric Boury. Gallimard, 2010 ; réédité en poche chez Folio, 2011. Ma chronique : Pour survivre, ils pêchent. En rang au signal, alors que l’aube n’est encore qu’un songe, tous ils se lancent, six par barques, inlassablement, ces colosses gaillards rament à l’assaut de la mer et de…

Aphrodite et vieilles Dentelles – Karin Brunk Holmqvist

Potensgivarna, 2005. Traduit du suédois par Carine Bruy. Miroboles éditons, mai 2016 Ma chronique : J’ai découvert ce roman dans le premier opus de la Petite Librairie de Gérard Collard. Les sœurs Svensson, Tilda et Elida âgées de 72 et 79 ans, célibataires, vivent leur existence paisible dans une routine plutôt terne, avec toilettes à l’extérieur et…

Le rouge vif de la Rhubarbe – Auður Ava Ólafsdóttir

Upphaekud jörd, 1998. Traduit de l’islandais par Catherine Evjólfsson. Editions Zulma, 2016. Quatrième de couverture : Souvent aux beaux jours, Ágústína grimpe sur les hauteurs du village pour s’allonger dans le carré de rhubarbe sauvage, à méditer sur Dieu, la beauté des nombres, le chaos du monde et ses jambes de coton. C’est là, dit-on, qu’elle…

D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds – Jón Kalman Stefánsson

Fiskarnir hafa enga fætur, 2013. (Magnifiquement) traduit de l’islandais par Eric Boury. Gallimard, collection Du Monde entier, août 2015. Jón Kalman Stefánsson est né à Reykjavik en 1963. Romancier, poète et traducteur, il a reçu de nombreuses distinctions pour ses œuvres. En France nous l’avons découvert avec sa trilogie romanesque sur l’Islande de la fin…