Catégorie : 1.1 Littérature Irlandaise

Le Pacte de l’étrange – John Connolly

L’auteur entremêle à son histoire, avec à-propos et sans rien alourdir, une dose de fantastique, voire un écho horrifique. Mais sans excès. Il laisse ainsi Le Pacte de l’étrange se bonifier en un polar rythmé à l’humour noir vivifiant, mettant en scène des dialogues et des personnages bien campés.

Nouvelles découvertes irlandaises #34 : Octobre 2020

Pas mal de nouvelles sorties : deux grands formats et six excellents poches, dont cinq au Livre de Poche, merci à eux !Avec entre autre la réédition des deux autobiographies et du recueil d’articles journalistiques de Nuala O’Faolain, ce qui fait qu’après la réédition en février dernier de ses trois romans, toute l’oeuvre de la…

Dernier bateau pour Tanger – Kevin Barry

Night boat to Tangier, 2019. Traduit de l’anglais (Irlande) par Carine Chichereau. Éditions Buchet/Chatel, octobre 2020 ; 272 p. ★★★★★★★★★☆ Mon avis (Rentrée automne 2020, 7) : « Une lune blanche et froide dit grand bien de l’hiver qui approche. Ce soir, la mer est irritable. Elle cancane une écume pleine de rumeurs. » Dernier bateau pour Tanger…

Apeirogon – Colum McCann

Apeirogon, 2020. Traduit de l’anglais (Irlande) par Clément Baude. Éditions Belfond, août 2020 ; 512 p. Mon avis (Rentrée automne 2020, 3) : Coup de coeur et enthousiasme colossal pour cette lecture. L’apeirogon est une figure de géométrie possédant un nombre dénombrablement infini de côtés. Apeirogon raconte 1001 histoires, qui ne sont en fait qu’une seule…

Les origines de l’amour – Maeve Brennan (nouvelles)

The springs of affection, 1997. Traduit de l’anglais (Irlande) par Dominique Mainard. Éditions Joëlle Losfeld, 2006 ; 375 p. L’auteure : Maeve Brennan est née en 1917 en Irlande. Fille du premier ambassadeur d’Irlande aux USA, elle s’y installe en 1934. En 1949, elle rejoint l’équipe du New Yorker où durant 30 ans, sous le nom…

Le dernier dragon sur terre – Eoin Colfer

Highfire, 2020. Traduit de l’anglais (Irlande) par Jean-François Ménard. Éditions Pygmalion, août 2020 ; 400 p. (publication initialement prévue, avant le confinement, en avril 2020) Quatrième de couverture : Autrefois, il était connu sous le nom de Wyvern, Seigneur du Haut Feu, et son ombre terrifiait les masses. Aujourd’hui, il n’est que Vern, vautré dans le bayou…

Bouquet d’avis #7 : La commode aux tiroirs de couleurs – Olivia Ruiz ; La jeune fille sur la falaise – Lucinda Riley

Deux romans pour ce nouveau bouquet : une nouveauté française très sympathique et un poche irlandais qui a fait flop. * • La commode aux tiroirs de couleurs – Olivia Ruiz Éditions J-C Lattès, mai 2020 ; 208 p. Mon avis : Moi aussi, je suis tombée sous le charme de ce premier roman d’Olivia Ruiz. A…

Dans la joie et la bonne humeur – Nicole Flattery (nouvelles)

Show them a good time, 2019. Traduit de l’anglais (Irlande) par Madeleine Nasalik. Éditions de l’Olivier, 18 juin 2020 ; 304 p. Mon avis : « A l’âge de soixante-dix ans, après avoir essuyé maintes déceptions – la première étant ma mère, la seconde moi-même, mon père a passé l’arme à gauche. » (La bosse) Premier recueil de…

Rentrée littéraire d’automne 2020 : du côté de la littérature irlandaise

Nous voici mi-août, dans cinq jours vont débarquer tous les petits nouveaux de la rentrée littéraire, le temps est donc venu de publier mon traditionnel billet irlandais 🙂 (Je n’ai pas encore repéré de sorties en poche, par contre, aussi j’éditerai ce billet si besoin !) Août 2020 • Apeirogon – Colum McCann (Belfond, le…

Une terre si froide (Sean Duffy, 1) – Adrian McKinty

The cold cold ground, 2012. Traduit de l’Anglais (Irlande su Nord) par Florence Vuarnesson. Éditions Stock, La Cosmopolite, 2013, 396 p. ; réédition au Livre de Poche, 2014 Mon avis : Une terre si froide est le premier roman de l’écrivain Nord-Irlandais Adrian McKinty que je lis et il ne sera pas le dernier. C’est le premier…