Occasions tardives – Tessa Hadley

Late in the day, 2019. Traduit par Aurélie Tronchet. Christian Bourgois Éditeur, 2019 ; réédité en poche chez 10-18, janvier 2021 ; 305 p.

Mon avis :

J’ai eu un formidable coup de coeur pour cette plume anglaise que je ne connaissais pas.

Deux couples londoniens, Christine et Alex, Lydia et Zachary, qui se connaissent depuis toujours ou presque, entretiennent des relations fusionnelles. Le roman s’ouvre sur l’annonce du décès brutal de Zachary… et tout s’effondre. « Sans Zachary, notre vie est livrée au désordre. De tous, il est bien celui que nous ne pouvions nous permettre de perdre ». L’équilibre entre eux quatre semblait immuable, mais cette disparition redistribue toutes les cartes.

Occasions tardives est un presque huis-clos au souffle puissant, qui couvre différentes époques. Tessa Hadley déroule lentement l’écheveau de personnalités complexes et de relations qui évoluent, voire se métamorphosent. On découvre Christine, Lydia, Alex et Zachary dans la cinquantaine, puis trente ans plus tôt… tellement différents mais déjà eux-mêmes, ou l’inverse. Les êtres s’étoffent à mesure du roman et l’auteure dévoile à merveille profondeur et élans, tout en pointant avec subtilité les ambiguïtés et les silences. Les contours des êtres et de leurs relations sont redéfinis à mesure, perpétuelle mouvance d’un puzzle où les ombres succèdent à des fulgurances. Il y a des révélations et des coups de théâtre, j’ai trouvé cette histoire vraiment passionnante à suivre, et merveilleusement écrite.

La prose de Tessa Hadley est élégante, pleine d’espace et de chaleur, d’acuité et de style. Occasions tardives parle de couples, mais ce n’est pas une romance. C’est une histoire de vie, d’amitié et d’amour, de choix et de résilience, qui questionne avec subtilité et ironie le couple et notre rapport à l’autre… et à nous-même.

J’ai complètement craqué pour ce roman, son précédent, Le passé, a déjà rejoint ma pile à lire !

  15 comments for “Occasions tardives – Tessa Hadley

  1. 11 août 2021 à 17 h 13 min

    Voilà qui me plairait beaucoup je pense ! ❤

    Aimé par 3 personnes

  2. 12 août 2021 à 7 h 55 min

    Je me l’étais noté, alors autant dire qu’il remonte dans ma liste de romans à acheter 😉

    Aimé par 1 personne

  3. 12 août 2021 à 10 h 47 min

    J’ai découvert cette autrice avec « Le passé » dont j’ai beaucoup apprécié la lecture. Je vais maintenant me procurer « Occasions tardives ».

    Aimé par 1 personne

  4. 12 août 2021 à 13 h 07 min

    Je le note, il devrait me plaire et »Le passé » en prime si affinité 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. 13 août 2021 à 16 h 31 min

    Là encore, un auteur que je découvre ! Ma PAL s’allonge dangereusement 😉📚 Merci Hélène 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. 13 août 2021 à 16 h 48 min

    Vendu! Je file à la librairie. J’ai lu dans les dernières semaines, Olive Kitteridge d’Elizabeth Strout et Orange amère d’Ann Patchett. J’ai l’impression, suite à ton billet et celui d’Electra, que je nagerai dans les mêmes eaux et que j’y trouverai mon compte!

    Aimé par 1 personne

    • 13 août 2021 à 17 h 00 min

      Oh, ah ! A mon tour de noter ces deux titres, je vais aller voir de quoi il retourne ! J’ai vu passer le roman d’Ann Patchett, mais sans me pencher dessus, l’autre par contre ne me dit rien. Banzai !

      Oui, c’est vrai, c’est le lecture du billet d’Electra qui m’avait convaincue de noter ces Occasions tardives, titre que j’avais vu passer de ci de là, du coup quand je l’ai croisé en poche je l’avais acheté 😊

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :