Nouvelles découvertes irlandaises #38 : Juillet 2021

Je n’ai pas publié de nouveau billet de découvertes irlandaises depuis un sacré bout de temps… Mes notes s’accumulant, d’autres les rejoignant, il est plus que temps de partager ces nouveaux titres ! Voici quatre nouveaux grands formats et trois poches parus récemment, plus un grand format paru il y a quelques années.

[Et bientôt, mon traditionnel billet de rentrée littéraire ! En ligne vers le 15 août, certainement]

En grand format

Mars 2021

Rien de sérieux – Naoise Dolan (Presses de la cité, le 18 mars)

Avril 2021

Sous un grand ciel bleu – Anna McPartlin (Le Cherche-Midi, le 29 avril 2021)

Juin 2021

All our hidden Gifts (La gouvernante, tome 1) – Caroline O’Donoghue (La Martinière jeunesse, le 11 juin 2021)

Juillet 2021

Une famille irlandaise – Kathleen MacMahon (JC Lattès, le 7 juillet 2021)

Octobre 2013

Ça finit comme ça – Kathleen MacMahon (JC Lattès, le 30 octobre 2013)

En poche

Mai 2021

Fragiles serments – Molly Keane (La petite vermillon, le 6 mai 2021)

Juillet 2021

Le pacte de l’étrange – John Connolly (Pocket, le 1er juillet 2021)
Une rivière dans les arbres – Jacqueline O’Mahony (Pocket, le 8 juillet 2021)

*

Rien de sérieux de Naoise Dolan (Traduit par Nathalie Peronny)

« AVA
22 ans, mal dans sa peau, récemment installée à Hong Kong. Enseigne la grammaire anglaise à de riches écoliers pour un salaire de misère, a un fort accent irlandais et déteste ses colocataires.
JULIAN
Banquier. Anglais. Cynique. Aime plutôt bien Ava, la couvre de cadeaux et lui propose très vite de s’installer dans la chambre d’amis de son luxueux appartement de fonction.
EDITH
Ambitieuse et brillante. Avocate. Rencontre Ava alors que Julian est à l’étranger. Et c’est là que tout devient plus excitant…
D’une plume aussi alerte que sincère, Naoise Dolan, en véritable témoin de son temps, nous parle de conscience de classe, de pouvoir, du rapport à l’argent et de la difficulté d’aimer à une époque où l’on s’expose pour mieux se cacher. Un premier roman décapant, qui explore avec brio et humour les lois complexes de l’attraction chez la génération Y. »

L’auteure : Naoise Dolan est née à Dublin. Elle y a étudié la littérature, avant de poursuivre ses études à l’université d’Oxford. Des extraits de Rien de sérieux, son premier roman, ont été publiés dans la prestigieuse revue littéraire The Stinging Fly à l’initiative de Sally Rooney. Elle est considérée comme l’une des étoiles montantes de la scène littéraire irlandaise.

Il est dans ma PAL, je viens de le commencer, billet à suivre bientôt !

Sous un grand ciel bleu – Anna McPartlin (Traduit par Valérie Le Plouhinec)

« La chaleureuse, la merveilleuse et bordélique famille Hayes est de retour !
Rabbit Hayes est morte, laissant derrière elle une famille brisée par le chagrin.
Désespérée, sa mère Molly se questionne sur sa foi tandis que son père Jack s’enferme dans le grenier durant des heures pour se perdre dans ses journaux intimes. Et peut-être son passé.
C’est à Davey, son frère, qu’on confie la garde de Juliet, douze ans, que Rabbit élevait seule.
Mais comment aider Juliet à surmonter son chagrin quand lui-même parvient à peine à faire face au sien ?
Il faudra du temps et beaucoup de courage aux Hayes pour réinventer leur vie ensemble. Mais le souvenir radieux de Rabbit et l’amour inconditionnel qui relie chaque membre de cette famille peu conventionnelle sauront leur faire traverser cette épreuve.
Il y aura des sourires qui transperceront la tragédie et beaucoup, beaucoup de fantaisie pour que chacun profite pleinement de cette vie, comme Rabbit l’aurait voulu.
L’auteur à succès des Derniers Jours de Rabbit Hayes nous revient un roman éclatant de générosité et de résilience. Un livre émouvant sur la mort, la famille et la joie qu’il ne tient qu’à nous de faire subsister aux moments les plus désespérés.
Sous un grand ciel bleu d’Anna McPartlin vous fera rire, pleurer et hurler de joie. »

Très hâte de découvrir cette suite des derniers jours de Rabbit Hayes, qui avait été un coup de coeur.

L’auteure sur le blog : Les derniers jours de Rabbit Hayes / Mon midi, mon minuit

All our hidden Gifts (La gouvernante, tome 1) de Caroline O’Donoghue (Traduit par Christophe Rosson)

« Aux frontières du fantastique, un roman intimiste et résolument moderne sur la découverte de soi.
Maeve Chambers s’est toujours sentie médiocre et peine à trouver sa place au lycée.
Un jour, pourtant, elle tombe sur un vieux jeu de tarot divinatoire et se révèle très douée pour faire parler les cartes. Ses lectures sont toujours d’une étonnante justesse et, soudain, tout le lycée s’intéresse à elle.
Mais lors d’une séance avec son ancienne meilleure amie Lily, elle tire une carte inconnue – et terrifiante – et la rencontre tourne au psychodrame. Le lendemain, Lily disparaît sans laisser de trace.
Rongée par la culpabilité, Maeve s’allie à deux autres élèves pour la retrouver : Roe, le frère de Lily, et Fiona, fascinée par la perspicacité de Maeve et persuadée que ses talents leur permettront de retrouver la jeune fille.
La disparition de Lily est-elle vraiment liée à l’apparition de cette carte mystérieuse ? Maeve possède-t-elle réellement un don ou sa trop grande sensibilité lui joue-t-elle des tours ?”

L’auteure : Journaliste indépendante irlandaise, Caroline O’Donoghue a collaboré à de nombreux journaux (Grazia, The Irish Times, The Irish Examiner, Buzzfeed, Vice and The Times) et écrit deux romans pour les adultes. All Our Hidden Gifts est son premier roman pour adolescents.

Une famille irlandaise de Kathleen MacMahon (Traduit par Anne-Sophie Bigot)

« Bien déterminé à se différencier du commun des mortels, chacun des MacEntee s’est hissé au sommet de sa carrière par la seule force de sa personnalité. Mais un soir d’été, Alma, journaliste star, est victime d’une terrible agression, et très vite une cascade d’événements ébranle le clan.
Les MacEntee n’auront alors d’autre choix que de s’unir et de se faire violence pour redécouvrir qui ils sont vraiment.
Tandis que toute la famille essuie une tempête médiatique et que les secrets refont surface, Deirdre, la matriarche exubérante, prépare sa fête d’anniversaire et, avec elle, un dernier coup de théâtre. »

L’auteure : Kathleen MacMahon est une ancienne journaliste de la radiotélévision irlandaise nationale RTE. Petite-fille de Mary Lavin, auteure de nouvelles renommées, Kathleen vit à Dublin avec son mari et ses jumelles.

Ça finit comme ça de Kathleen MacMahon (Traduit par Carole Delporte)

« Le début de l’histoire : à l’automne 2008, sur une côte près de Dublin battue par les vents.
Bruno a quitté son Amérique natale pour rechercher les racines de sa famille en Irlande. Addie, architecte sans emploi, tente de reprendre pied après une terrible perte, tout en s’efforçant de prendre soin d’un père acariâtre, qui lui a transmis le goût du secret.
Lorsque ces deux mondes si divergents se rencontrent, Bruno et Addie vivent une expérience unique, magique, que ni l’un ni l’autre n’aurait pu imaginer. Mais bientôt leur amour naissant et fragile est mis à l’épreuve, de manière totalement inattendue.
La fin de l’histoire : vous n’êtes pas près de l’oublier.”

Fragiles serments de Molly Keane (Traduit par Cécile Arnaud)

Paru en grand format en 2021 aux éditions La Table Ronde.

« Grand jour pour lady Bird : la splendide demeure qu’elle habite avec son époux Julian s’apprête à résonner à nouveau du tumulte d’une famille au grand complet. John, l’amour de sa vie, l’aîné de ses trois enfants, est de retour de ce qu’on s’empressera d’appeler son « voyage à l’étranger  » : un séjour en maison de repos. Pour affronter cet événement, dans une existence largement dévouée à l’entretien du jardin et à la constitution d’une garderobe à faire pâlir les plus coquettes de la capitale, lady Bird peut compter sur Eliza, une vieille amie de la famille. Mais peu à peu le vernis de la paisible haute société anglo-irlandaise se craquelle… »

L’auteure sur le blog : Je suis une inconditionnelle des romans de Molly Keane (sa fiche dédiée est par-là), je les ai presque tous lus, je parle de quelques-uns sur le blog : Les renards de pierre / Chassés-croisés / La revenante / Chasse au trésor

Le pacte de l’étrange de John Connolly (Traduit par Jacques Martinache)

Paru en grand format en 2020 aux Presses de la cité
–> lire ma chronique par ici

John Connolly et moi avons eu des débuts compliqués (lire mes avis sur Prière d’achever et Le livre des choses perdues), mais ce roman m’a fait changer d’avis sur cet auteur prolifique.

“Charlie Parker, le détective privé tourmenté revenu d’entre les morts, est chargé par le FBI de retrouver Jaycob Eklund, un confrère manquant à l’appel. L’homme enquêtait discrètement sur une série de meurtres sauvages et de disparitions s’étalant sur plus d’un siècle, tous associés à des événements surnaturels. Parker ne tarde pas à remonter la piste d’une mystérieuse organisation fondée au XIXe siècle, les Frères, dont les actions violentes ont laissé derrière elles des monceaux de cadavres. Mais les dangers qui guettent Parker prendront bien d’autres formes, au gré d’une enquête qui le plongera dans les arcanes de la pègre, et jusqu’au royaume des ombres…”

Une rivière dans les arbres de Jacqueline O’Mahony (Traduit par Julie Groleau)

Paru en grand format en 2019 aux éditions Les Escales.

« Dans la campagne irlandaise, à plus d’un siècle d’écart, deux femmes affrontent les tourments de l’histoire et de leurs vies.
Irlande, 1919. Le pays est sous tension, tiraillé entre les colons britanniques et les indépendantistes. Bravant le risque d’être découverts par les Black and Tans, des factions armées chargées d’éliminer les résistants, Hannah O’Donovan et sa famille cachent dans leur ferme un petit groupe de rebelles. Hannah fait alors la connaissance de leur chef, O’Riada, un jeune homme sombre et courageux, sans se douter des lourdes conséquences qu’aura cette rencontre.
Londres, 2019. Ellen, qui a quitté l’Irlande pour l’Angleterre il y a plusieurs années, est dans une impasse : endeuillée, elle voit son mariage vaciller et sa carrière s’enliser. Lorsqu’elle apprend que la ferme qui appartenait à ses ancêtres est mise en vente, elle revient dans le pays de son enfance et plonge dans le passé familial. Pourquoi sa famille a-t-elle toujours refusé de parler de sa mystérieuse arrière-grand-tante, Hannah O’Donovan ?
Un premier roman émouvant et élégant, une plongée au coeur de l’Irlande du xxe siècle et de ses troubles politiques.”

  11 comments for “Nouvelles découvertes irlandaises #38 : Juillet 2021

  1. 1 août 2021 à 19 h 55 min

    Sous un grand ciel bleu, bien sur que je l’ai lu. Il est magnifique. Et ma chronique est en procrastination depuis deux mois !

    Aimé par 2 personnes

    • 2 août 2021 à 17 h 22 min

      Ah, je te retrouve bien là ! Pas dans la procrastination, haha, mais pour ta fidélité à la famille Hayes ! 😀

      Aimé par 1 personne

      • 3 août 2021 à 11 h 43 min

        J’ai moins aimé les romans qu’elle a écrits entre-deux… mais cette suite est magnifique. Dans ses personnages, dans l’histoire.

        Aimé par 1 personne

      • 3 août 2021 à 11 h 55 min

        J’ai lu Mon minuit mon minuit (avant de lire Les derniers jours de Rabbit Hayes, d’ailleurs) et j’avais bien aimé mais sans plus. Je n’ai pas lu l’autre. Celui de Rabbit est clairement à part et je suis ravie que cette suite soit dans sa lignée 🥰

        Aimé par 1 personne

  2. 1 août 2021 à 21 h 14 min

    Coup de coeur pour « sous un grand ciel bleu » 🌟⭐🌟⭐🌟
    Merci Hélène pour ces belles découvertes.

    Aimé par 1 personne

  3. 2 août 2021 à 7 h 40 min

    J’ai hâte de savoir si tu as aimé Rien de sérieux 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. 3 août 2021 à 3 h 13 min

    Je zieute, mais je n’accroche à rien. Fiou! Une petite pause salvatrice. Reste que c’est un réel plaisir de te retrouver (enfin)!

    Aimé par 1 personne

    • 5 août 2021 à 15 h 26 min

      Merci ma chère, c’est beaucoup de plaisir d’être revenue, aussi 🙂
      Ouf, ravie de ne pas avoir alourdi ta pile à lire ! C’est reculer pour mieux sauter 😛

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :