Mes lectures préférées de 2020 • Petit bilan-versaire du blog

Et voici donc mon billet de lectures préférées de l’an dernier, suivi d’un retour sur mon année de lecture et d’un petit bilan du blog, qui a eu 5 ans en août dernier.

Mes lectures préférées de 2020

Voici, cette année, les cinq livres qui m’ont éblouie :

Apeirogon – Colum McCann (Irlandais, 2020)
Etta et Otto (et Russell et James) – Emma Hooper (Canadienne, 2015, premier roman)
Le bal des ombres – Joseph O’Connor (Irlandais, 2020, roman)
La brodeuse de Winchester – Tracy Chevalier (Anglo-américaine, 2020, roman)
De bois debout – Jean-François Caron (Québécois, 2018, roman)

Mon bilan de lectures irlandaises

27 irlandais lus cette année (pile comme l’an dernier, aurais-je trouvé mon rythme de croisière ?), dont 17 romans, 2 novellas, 2 non-fiction, quatre recueils de nouvelles (trop fière !) et deux albums jeunesse. Ce qui fait 11 nouveaux auteurs pour moi et 2 SP, représentant 11 nouveautés de l’année et 9 sortis de ma pile à lire (+ 3 nouveaux achats hors nouveautés, 3 livres empruntés à la bibli et 1 relecture). Une année irlandaise très riche.

En 2020, j’ai lu des femmes et c’était bien. Mon projet Lettres d’Irlande au féminin s’est enrichi de 11 nouvelles auteures et de 12 nouveaux livres chroniqués sur le blog. J’ai même pris goût aux recueils de nouvelles ! Outre les deux pépites citées plus haut (Apeirogon et Le Bal des ombres), j’ai adoré cette année retrouver les plumes d’Ian McDonald et de Kevin Barry, j’ai enfin lu Emma Donoghue, Adrian McKinty et Alex Barclay, et je me suis réconciliée avec John Connolly. J’ai lu deux livres de non fiction (Lettres à un jeune auteur et Notes à usage personnel. Ma grosse déception de 2020 : la dernière novella de Claire Keegan.

Retour sur mon année de lectures

Étonnamment, j’ai lu plus en 2020 que les années précédentes : 71 livres terminés (sans compter les Bds, romans graphiques et albums jeunesse – peu nombreux cette année, mais quelques gros pavés quand même), contre 64 en 2019. Je suis étonnée, car j’ai vraiment eu une panne pendant le premier confinement, en tous cas les premières semaines, et j’ai travaillé toute l’année à temps plein en présentiel. Je crois que cette différence tient à ma nouvelle manière de lire : je lâche maintenant les livres qui me plaisent moins. Pas convaincue à la page 50 ? Je laisse tomber (sauf pour les irlandais, je persiste toujours plus longtemps). Depuis de nombreux mois, je ne lis donc quasiment que des livres qui me happent.

Mon année livresque 2020 aura été marquée par une sortie massive de livres de ma pile à lire – et ce, même après le confinement : 24 livres sortis cette année, contre 11 en 2019, 13 en 2018, 12 en 2017. Le doublement est donc significatif, et j’espère continuer dorénavant sur cette tendance : moins privilégier les nouveautés et prendre le temps de flâner. J’ai aussi enfin découvert de nombreux auteurs que je voulais lire depuis longtemps : Tracy Chevalier, Richard Russo, Emma Donoghue, Tanguy Viel, Alex Barclay, Adrian McKinty. Joie ! J’ai également retrouvé le plaisir de plonger dans des pavés, et diversifié mon panel de maisons d’éditions. Je compte bien continuer.

En 2020 j’ai prévu des lectures, et j’ai systématiquement lu autre chose. Le plaisir de prévoir et de faire des listes, et le plaisir de lire au feeling. Je vais continuer en 2021. En 2020 j’ai lu plus, mais j’ai écrit autant. 53 chroniques publiées (54 en 2019). Ce qui m’amène à 310 chroniques pile publiées depuis juin 2014, date de mon inscription sur Babelio. Heureuse je suis.

Petit bilan-versaire du blog

Petit tour d’horizon de la communauté de Lettres d’Irlande et d’Ailleurs, en quelques chiffres :

• Je reste toujours très fidèle à ma page Lettres d’Irlande sur Facebook, qui a fêté ses huit ans le 2 janvier dernier – damned, le temps passe ! – et a soufflé la bougie de son 255ème abonné récemment. De beaux échanges et des amitiés durables. Depuis quelques années, elle a une petite sœur, Lettres d’Ailleurs, qui me permet de partager les billets hors Irlande.

• Mon profil LadydoubleH, créé sur Babelio en juin 2014, et ma première chronique publiée trois jours après, le 9 juin, c’était Le retour de Jim lamar de Lionel Salaün, oh purée, le trac ! D’intéressants partenariats, de belles rencontres (Mick Kitson, Eleanor Catton, Nicolas Delesalle, Joann Sfar, Julia Chapman et Catherine Doyle), et une équipe pleine de gentillesse.

• J’adore Instagram et son format, et j’y ai noué des liens solides. Mais la ronde des paons et les nuées d’étourneaux me fatiguent, parfois. 425 abonnés à mon petit compte @helene_lettres_d_irlande tissé de livres, de nuages et de poésie du quotidien. J’espère bien ne jamais devenir à la mode.

Les réseaux j’y suis, mais le blog, j’y resterai. C’est mon petit endroit à moi où je me sens bien, pour vous parler de livres ou d’autre chose et partager à mon rythme.

• Le blog, donc, qui a eu 5 ans le 9 août dernier. 239 abonnés au compteur et une fréquentation stable depuis 2018, avec 10000 visites par an (hors États-Unis, car avec 16000 visites en 2018 et 9000 en 2019 rien que pour les States, je soupçonne des bots !).

Cinq ans ces jours-ci d’un partenariat très inspirant avec Les Éditions La table Ronde, et un peu plus d’un an avec les Éditions Payot et Rivages. Merci pour leur confiance et leur bienveillance. Une expérience très riche et intéressante de jurée littéraire en 2017, avec le prix du meilleur roman des éditions Points, mais ce fut la seule : j’ai découvert que je n’aimais pas devoir lire par obligation (J’ai tellement détesté Je me suis tue de Mathieu Ménégaux, haha).

Des salons et des conférences passionnantes, des rencontres enrichissantes, au centre culturel irlandais (Edna O’Brien, Donal Ryan, Anne Enright, Claire Louise Bennett, Karl Geary et Julian Gough, Jo Spain pendant le festival Noire émeraude en 2018, Dermot Bolger, Paul Lynch, Rob Doyle, Paul McVeigh, Lisa McInerney et Mike McCormack pour le festival New writings, new styles en 2017) et en librairies, chez Dédicaces à Rueil-Malmaison (Sorj Chalandon, Audur Ava Olafsdottir, Jean Hegland), à Paris au Divan (Anne Griffin) et à l’écume des pages (John Boyne), à Asnières à la librairie nouvelle (Michele Forbes), ou encore à Vincennes chez Millepages (Colum McCann et Jon Kalman Stefansson) ou au café Le Hibou (Paula McGrath et Michel Forbes), et même un enregistrement pour l’émission un livre un jour sur France 3.

Et vous, lectrices et lecteurs, toujours, partout. Des rencontres fabuleuses, des tas de choses en commun, des partages lumineux. Merci infiniment à vous toutes et tous, de passer régulièrement par ici. Vous m’êtes précieux.ses ; des rayons de joie.

Je vais clore là ce billet pipelette. A bientôt par ici, sur vos blogs ou ailleurs, et en attendant, prenez soin de vous et de vos proches, et cultivez votre joie. Belles lectures à toutes et à tous et meilleure année 2021. Bises.

Et pour retrouver mes lectures préférées des années passées,
c’est par ici : 2019, 2018, 2017, 2016 et 2015

  22 comments for “Mes lectures préférées de 2020 • Petit bilan-versaire du blog

  1. 16 janvier 2021 à 14 h 42 min

    Moi je dis bravo 👍

    Aimé par 2 personnes

  2. 16 janvier 2021 à 14 h 53 min

    Hélène, je te dis un grand bravo pour tout ce que tu apportes grâce à ces différents médias. Echanger avec toi, te lire, c’est toujours très agréable. Longue vie à ton blog et merci pour tous ces échanges ! Bises bretonnes 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. 16 janvier 2021 à 15 h 43 min

    beau bilan…
    « Apeirogon » est mon premier coup de cœur aussi
    je note « Le bal des ombres et « la brodeuse » que j’avais oubliés du moins il sont toujours en projet dans ma PAL 🙂
    tu me fais découvrir beaucoup d’auteur(e)s irlandais que j e connaissais pas du tout ma PAL en prend un coup comme d’habitude 🙂

    Aimé par 1 personne

    • 16 janvier 2021 à 17 h 26 min

      Merci beaucoup ! Ton blog a bien souvent aussi ajouté du poids à ma pal et des horizons à mes lectures 🙂
      Le bal des ombres et la brodeuse ne peuvent que te plaire 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. 16 janvier 2021 à 19 h 27 min

    Bravo pour ce beau bilan, et bon anniversaire un peu en retard. Je compte bien lire Apeirogon et Le bal des ombres, et j’espère que nous aurons bientôt l’occasion de rencontrer de nouveaux auteurs et lecteurs sur les salons…
    Belle année 2021 !

    Aimé par 1 personne

    • 25 janvier 2021 à 19 h 38 min

      Merci beaucoup ! Je t’envie pour Apeirogon et Le bal des ombres, de ne pas encore les avoir lus pour le bonheur de les découvrir 😊 mais je ne suis pas objective, vu les coups de cœur, haha
      Et oui, vivement qu’on se rencontre à nouveau autour des livres, ça manque tellement 😭😭😭
      A bientôt !

      J'aime

  5. 17 janvier 2021 à 10 h 17 min

    Merci Hélène pour ce partage.
    J’avoue que, tout comme toi, je ne me force pas quand un livre ne me plait pas. Trop de belles découvertes à faire par ailleurs.
    Bravo pour ton blog. Bises🤗🙏🏻

    Aimé par 1 personne

    • 25 janvier 2021 à 19 h 35 min

      Merci beaucoup Eveline ! Il faut savoir se faire plaisir, tu as raison ! A bientôt, bises 😘

      J'aime

  6. 17 janvier 2021 à 10 h 49 min

    Bon anniversaire et bonne année !

    Aimé par 1 personne

  7. 17 janvier 2021 à 18 h 21 min

    pas piplette pour un rond !! Merci !

    Aimé par 1 personne

  8. 18 janvier 2021 à 10 h 22 min

    Quel bilan superbe !
    (Je partage ton soupçon des bots venant des US !) Belle année 2021 de lectures à toi.

    Aimé par 1 personne

    • 25 janvier 2021 à 19 h 32 min

      Merci beaucoup ! ❤ Haha toi aussi les bots ?! Ça me rassure 🙂
      Meilleure année à toi également, à bientôt !

      Aimé par 1 personne

  9. 19 janvier 2021 à 17 h 39 min

    Très beau bilan ! J’ai l’espoir, quand ma PAL aura bien diminué, de venir piocher chez toi quelques idées lectures, irlandaises ou autres.
    Je partage tout à fait ce choix d’abandonner les livres non convaincants, c’est également ma politique (sauf quand le livre en question vient de Babelio, et là, c’est laborieux) : il y a assez de livres pour ne pas s’acharner sur ceux qui ne fonctionnent pas !
    Bravo pour tout ça et au plaisir de te lire !

    Aimé par 1 personne

    • 25 janvier 2021 à 19 h 31 min

      Oh, merci à toi pour ce message réconfortant ! Au plaisir d’alourdir ta Pal, quand tu veux, haha !

      Moi aussi les services presse je les lis tous jusqu’au bout avant de les chroniquer, mais j’en reçois peu – et je m’inscris de moins en moins aux masses critiques sur Babelio – mais toujours je fais bien attention en amont pour les chosiir et comme je connais assez bien mes gouts maintenant heureusement je me trompe rarement ! Pourvu que ça dure ! 🙂

      A bientôt !

      Aimé par 1 personne

      • 26 janvier 2021 à 18 h 59 min

        Ne recevant pas de SP, je reste fidèle à Babelio. Je participe généralement à toutes les masses critiques, mais avec très peu d’ouvrages sélectionnés. J’ai fait de sublimes découvertes grâce à eux, mais j’ai également eu quelques lectures laborieuses. Disons que j’essaie de trouver un équilibre entre laisser une place à l’inconnu et repérer les titres qui me plairont !

        Aimé par 1 personne

      • 31 janvier 2021 à 13 h 52 min

        J’englobe les livres reçus via Babelio, quand je parle des SP 🙂 Et grâce à eux j’ai fait de magnifiques découvertes également, je leur suis très fidèle. Tu as raison, c’est exactement ce qu’il faut faire, trouver un juste milieu ! 🙂

        Aimé par 1 personne

  10. 20 janvier 2021 à 2 h 45 min

    Ah, quel billet tout inspirant ! Déjà 5 ans… le temps passe si vite. Et tu n’es toujours pas essoufflée. Bravo!
    Pour les réseaux… La ronde des paons et les nuées d’étourneaux. Tu m’expliques? Je n’ai pas vent de ça, ou y suis complètement imperméable?
    Je te suis avec Etta et Otto (et Russell et James) ainsi que De bois debout. Deux lectures qui ont laissé des traces profondes par ici. Sinon, Apeirogon me tente de plus en plus.
    Et puis… je viens de mettre la main sur deux de tes recommandations. Pas mal, non?

    Aimé par 1 personne

    • 25 janvier 2021 à 19 h 08 min

      Merci ♥

      Pour les paons, j’évoquais la course à l’égo de ceux qui ont le regard vissé sur leur nombril et leur nombre d’abonnés. Et pour les étourneaux, c’est ceux qui soudain encensent tous un même bouquin et puis soudain ce sera un autre et encore un autre. On ne sait même pas trop bien s’ils l’ont lu parfois haha.
      Tu ne ressens pas, toi, des fois, cette impression qu’Instagram manque de sincérité et de coeur ou se gargarise dans l’entre-soi ? Heureusement c’est rare, je fais bien attention de ne m’entourer que de comptes inspirants, mais même comme ça, parfois ça me saute à la gorge (l’hypocrisie me déprime).
      J’ai donc voulu signifier cette légère dissonance dans mon bilan, car elle s’amplifie, je trouve. Il serait malheureux que j’aspire à la sincérité et que je tricote un bilan lisse et édulcoré ! 🙂 Mais j’ai utilisé l’image de la ronde des paons et des nuées d’étourneaux, parce que je ne voulais pas non plus en faire six caisses, haha. Je me plais sur insta. Et quand ce n’est pas le cas et bien je vais voir momentanément ailleurs 😉
      Voilà voilà.

      Pour Emma Hooper, j’ai son deuxième roman dans ma pal, il me tarde d’ailleurs de le lire ! Tu l’as trouvé comment, Les chants du large ? Pour Apeirogon je ne suis pas objective pour t’en parler tellement je l’ai adoré !

      Et pour mes deux recommandations que tu as adopté, je suis joie joie joie !!!

      A bientôt !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :