Ce genre de petites choses – Claire Keegan

Small things like these, 2021 (ça alors !). Traduit de l’anglais (Irlande) par Jacqueline Odin. Éditions Sabine Wespieser, novembre 2020 ; 120 p.

★★★★★★☆☆

Mon avis :

Je vais faire court avec cet avis, car hélas la magie n’a pas fonctionné pour moi. J’ai pourtant tellement aimé les autres écrits de Claire Keegan, sa novella Les trois Lumières et ses deux recueils de nouvelles, A travers les Champs bleus et L’antarctique.

Nous sommes en 1985 et Bill Furlong, est le propriétaire d’un commerce de bois et de charbon florissant. Marié à Eileen, il est l’heureux père de cinq filles. La quarantaine, c’est un type bien et discret, travailleur. Son destin n’est pourtant pas banal : sa mère, enceinte à seize ans a été reniée par sa famille, mais elle a eu la chance de trouver en sa patronne, Mrs Wilson, une riche veuve protestante, un soutien et un asile. Bill a ainsi pu bénéficier de la stabilité affectueuse d’un foyer, d’un toit et d’une éducation.

Mais cette année, depuis quelque temps, Bill ne se sent pas tout à fait dans son assiette. « Comment serait-ce, s’interrogea-t-il, s’ils avaient le temps de réfléchir et de faire une pause ? Leurs vies seraient-elles différentes ou presque identiques – ou alors vogueraient-ils à la dérive ? ». Il repense de plus en plus à son enfance. Puis un matin, quelques jours avant Noël, alors qu’il doit livrer du charbon au couvent blanchisserie de son village, il va faire une découverte déstabilisante.

C’est bien, il faut continuer à parler du scandale des Magdalen Laundries et dans Ce genre de petites choses, Claire Keegan l’aborde d’un biais plutôt original, à la façon d’un conte de Noël à la Dickens. Mais je n’ai pas retrouvé dans ce texte trop court la plume forte et envoûtante de l’auteure irlandaise. Je suis restée en retrait, trouvant le propos un peu fade, délayé, et la chute trop ouverte. Où est donc passée l’émotion ?

Ce genre de petites choses est donc une déception ; j’en attendais sans doute trop. Vivement le prochain Claire Keegan !

(L’antarctique est chroniqué sur le blog, par ici)

  17 comments for “Ce genre de petites choses – Claire Keegan

  1. 27 novembre 2020 à 17 h 25 min

    et si c’était un problème de la traduction ? La traductrice vient du monde de la littérature pour enfants….

    Aimé par 1 personne

    • 27 novembre 2020 à 17 h 26 min

      Sorry – je n’avais pas vu qu’elle avait déjà traduit d’autres livres de C. Keagan

      Aimé par 1 personne

      • 27 novembre 2020 à 17 h 35 min

        Oui, effectivement, si elle n’avait pas déjà brillamment traduit Claire Keegan, je me serais posé la question !

        J'aime

  2. 28 novembre 2020 à 8 h 54 min

    Bon, sans moi alors…

    Aimé par 1 personne

  3. 28 novembre 2020 à 10 h 26 min

    Il y a des rencontres qui ne se font pas. Ta prochaine lecture sera meilleure ! Beau week-end Hélène, bises bretonnes ensoleillées 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. 28 novembre 2020 à 13 h 39 min

    bon alros je vais passer mon tour, j’ai déjà tellement de retard dans mes lectures et chroniques que cela m’arrange…
    Ta chronique m’a permis de me rappeler que sa novella « Les trois lumières » sommeillait dans ma PAL (et peut-être aussi « A travers les champs bleus » d’ailleurs) … J’avais trouvé les critiques enthousiastes sur Babelio 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. 29 novembre 2020 à 9 h 51 min

    J’avais beaucoup aimé Les trois lumières et L’antarctique, un peu moins A travers les champs bleus, je ne vais donc pas me précipiter sur celui-ci, Prudence est mon deuxième prénom ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • 5 décembre 2020 à 12 h 05 min

      Clairement, tu peux prendre ton temps avant de lire celui-ci, sagesse de ton deuxième prénom, haha.

      Aimé par 1 personne

  6. 29 novembre 2020 à 17 h 43 min

    J’ai également été enchantée par les récits précédents, je ne pourrais pas résister à celui-ci ( et je croise les doigts ! )

    Aimé par 1 personne

    • 5 décembre 2020 à 12 h 07 min

      Je suis comme toi, j’ai donc foncé tête baissée dans cette lecture et je ne le regrette pas, juste très déçue bien sûr, mais bon, on ne peut pas toujours briller, de toute manière, je n’en apprécierai que plus la lecture du prochain, certainement !
      Je croise les doigts aussi pour que ta lecture soit meilleure que la mienne 🙂

      J'aime

  7. Christelle
    1 décembre 2020 à 9 h 44 min

    Beaucoup aimé « Les trois lumières » mais le thème de celui-ci ne m’attire pas du tout … je passe !

    Aimé par 1 personne

    • 5 décembre 2020 à 12 h 08 min

      Si en plus le thème ne te tente pas, tu peux effectivement passer sans hésiter !

      J'aime

  8. 11 décembre 2020 à 22 h 15 min

    Dommage, c’est un beau conte de Noël. Plus que l’émotion c’est le sentiment de parfaitement

    J'aime

  9. 11 décembre 2020 à 22 h 16 min

    (Fausse manip 😊) percevoir les situations et sentiments des personnages qui m’a séduite.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :