Lettres à un jeune auteur – Colum McCann

Letters to a young writer, 2017. Traduit de l’anglais (Irlande) par Jean-Luc Piningre. Éditions Belfond, 2018 ; 184 p.

Ma chronique :

« Comme dirait Vonnegut, nous devrions constamment sauter des falaises pour nous fabriquer des ailes en tombant. »

Avec Lettres à un jeune auteur (en référence assumée à Rilke), Colum McCann nous offre un petit livre remarquable. Un ensemble de courts chapitres sous forme de lettres adressées à un auteur en herbe. Des conseils pratiques et philosophiques sur des thèmes aussi variés que l’angoisse de la page blanche, où écrire et pourquoi, le style, la construction d’un dialogue, des personnages, la recherche documentaire ou d’un éditeur, réussir à gérer l’échec ou le succès.

« Affirme-toi dans la persistance. Les mots viendront. Sans doute pas sous la forme d’un buisson ardent ou de colonnes de lumière, mais qu’importe. Bagarre-toi encore et encore. Si tu te bats suffisamment, le mot juste se présentera. »

Ce livre n’est pas un guide pratique, mais plutôt « une voix qui chuchote lors d’une promenade au parc ». Et le bonhomme, outre l’immense talent de romancier et de nouvelliste que l’on sait, enseigne l’écriture à l’université depuis vingt ans. Il a donc pas mal de recul et semble assez bon pédagogue. J’ai aimé le ton léger et souvent drôle de cet essai qui distille conseils, astuces et encouragements. Lettres à un jeune auteur insuffle une belle énergie positive et il plaira autant à l’aspirant écrivain qu’au lecteur curieux de découvrir l’envers du décor de la création littéraire. A tester !

« L’échec est utile. l’échec n’exclut pas l’ambition. L’échec incite à la bravoure. »

Je souligne également la bonne idée qu’ont eu les éditions Belfond de cartonner la couverture de ce petit livre. Ainsi il peut être relu à l’envie, consulté, trimballé et prêté sans se corner !

« Finalement, les seules choses qui en valent la peine sont celles qui nous brisent le coeur. Continue d’enrager. »

★★★★★★★★★☆

Je vous renvoie à la fiche auteur que j’ai consacré à Colum McCann – qu’il faut d’ailleurs que je mette à jour, car son nouveau roman Apeirogon va paraitre en VO fin février. Ô joie – et impatience qu’il soit traduit !

— Avec cette lecture, je participe au challenge Objectif PAL d’Antigone (ce livre est sur mes étagères depuis fin 2018) et au Mois Irlandais du tout nouveau club de lecture The Beach Book Club (n’hésitez pas à le rejoindre sur sa page FB [par ici] !) —

Cet article, publié dans 1.1 Littérature Irlandaise, 7.0 Non fiction, Chroniques (toutes mes), Objectif PAL, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Lettres à un jeune auteur – Colum McCann

  1. Indra dit :

    De McCann, je n’ai lu que « Que le vaste monde poursuive sa course folle » et c’était il y a fort longtemps. Je me souviens simplement que c’est un roman qui m’a énormément marqué.
    J’aime beaucoup ce genre d’essai – j’ai lu celui de Stephen King et c’est toujours ‘aidant’ (aspirante écrivaine… xD). Murakami en a écrit un aussi (pas lu encore). Je vais noter celui-ci dans ma wishlist ! (McCann quand même !)
    MERCIIIIII pour la petite pub ! ♥ ♥ ♥

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Auteur #1 : Colum McCann | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

  3. francksbooks dit :

    J’ai beaucoup aimé également, merci pour la chronique.

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ce joli retour Hélène 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Antigone dit :

    Il faudrait déjà que je lise plus les romans de l’auteur mais un titre qui semble intéressant !

    Aimé par 1 personne

  6. Ping : Objectif pal de février ~ le bilan – Les lectures d'Antigone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s