Conversations entre amis – Sally Rooney

Conversations with friends, 2017. Traduit de l’anglais (Irlande) par Laetitia Devaux. Éditions de l’olivier, septembre 2019 ; 400 p.

Ma chronique (Rentrée automne, 5) :

Sally Rooney est une jeune auteure irlandaise dont les deux premiers romans ont été encensés par la critique anglo-saxonne. Conversations entre amis est son premier roman. Le second paraîtra l’an prochain en France. J’étais très curieuse.

Ce roman ne m’a subjuguée ni par son style – que j’ai trouvé assez plat dans les parties narratives – ni par son intrigue – même si elle est bien menée. Et pourtant j’ai été embarquée direct, littéralement emballée, et j’ai dévoré les quatre cent pages de Conversations entre amis en trois jours (je n’étais même pas en vacances !). C’est un livre véritablement habité.

Au cœur de l’histoire il y a Frances, la narratrice. Et puis Bobbi, sa meilleure amie et ancienne amante. Elles ont vingt et un ans, sont étudiantes à Dublin. Lors d’une soirée où elles performent de la poésie, elles rencontrent Melissa, photographe et écrivaine, et son mari Nick, un acteur ; tous deux trentenaires. Conversations entre amis, c’est leur histoire, leurs histoires.

Par moments, j’ai pensé à du Woody Allen. Un quatuor avec des relations imbriquées et complexes, beaucoup de bavardages et d’introspection, le tout saupoudré d’un humour savoureux.

« Nous aussi, on était dans une école religieuse, a dit Bobbi. Ce n’est pas sans conséquences.
Melissa a souri en demandant : lesquelles ?
Eh bien, je suis gay, et Frances est communiste. »

J’ai adoré le ton de ce roman, sa fraîcheur. Sally Rooney cultive à merveille chez Frances et Bobbi l’ironie comme arme de protection massive. Elle raconte la vie de tous les jours d’une génération hyperconnectée et désabusée, aussi naïve que mature, non avare de paradoxes et plus pudique sur les sentiments que sur le sexe. Qu’en est-il de l’amour, de l’amitié et des rapports humains à l’heure de la crise économique et des réseaux sociaux ? Quand les interactions sociales se construisent via textos, mails et messageries instantanées, quand pour s’y retrouver dans une conversation Messenger commencée il y a plusieurs années, on procède à une recherche par mots-clés, pour savoir quand on a ensemble parlé d’amour ?

Sally Rooney ne mâche pas ses mots mais n’oublie jamais d’être tendre. Elle explore avec acuité et finesse l’attachement et sa complexité, les incompréhensions entre individus et toutes les difficultés que l’on peut avoir à communiquer aujourd’hui. J’ai aimé que l’auteure nous livre le portrait d’une Irlande contemporaine ouverte sur les différences.

Je me suis beaucoup attachée à Frances… il y aurait tellement à en dire ! Et en plus la fin du roman est très réussie ! Joie. Franchement, je n’ai qu’une hâte, lire le prochain Sally Rooney.

« Qu’est-ce donc vraiment qu’un ami ? demandait-on avec humour. Qu’est-ce donc vraiment qu’une conversation ? »

Cet article, publié dans 1.1 Littérature Irlandaise, 2019, 9. Rentrées littéraires, Chroniques (toutes mes), Coups de coeur, Rentrée automne 2019, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Conversations entre amis – Sally Rooney

  1. Un peu de « Jokoserious », donc ?

    Aimé par 1 personne

  2. jostein59 dit :

    Le ton de Woody Allen? C’est très tentant.

    Aimé par 2 personnes

    • LadyDoubleH dit :

      Ca a été mon ressenti, en tous cas, je me suis sentie dans le même genre d’ambiance 🙂 C’est un livre à découvrir, mais on peut ne pas accrocher – j’ai lu quelques avis très déçus -, il faut l’aborder sans idées préconçues. On parle de la Jane Austen de l’ère de Snapchat… pourquoi pas, ça m’a effectivement traversé l’esprit.

      J'aime

  3. Un livre qui fait songer à du Woody Allen, je note illico ! Excellente soirée Hélène, merci du partage 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. En lisant le début de ton article, je ne m’attendais pas à autant d’enthousiasme 😉 Je retiens.

    Aimé par 1 personne

    • LadyDoubleH dit :

      En fait, j’ai été la première surprise d’autant accrocher à ce roman, car comme je le note au départ, ni le style ni l’intrigue n’étaient fait pour me plaire 🙂 On est embarqué ou pas dans ces conversations entre amis ; j’ai lu des avis très déçus. J’ai hâte de lire son prochain 🤗

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s