Nouvelles découvertes irlandaises #24 : mars 2019

Encore un mois faste pour la littérature irlandaise traduite en français !

En grand format

Mars 2019

Tout ce que nous allons savoir – Donal Ryan (Albin Michel, le 27 mars)
Abattage – Lisa Harding (Joelle Losfeld, le 28 mars)

En poche

Février 2019

Le garçon au sommet de la montagne – John Boyne (Gallimard jeunesse) 7 février

Mars 2019

Silver water – Haylen Beck (Harper Collins, 6 mars 2019)

*

Tout ce que nous allons savoir de Donal Ryan (traduit par Marie Hermet)

« Martin Toppy est le fils d’un homme célèbre chez les gens du voyage et le père de mon enfant à naître. Il a dix-sept ans, j’en ai trente-trois. J’étais son professeur particulier. »
« C’est sur ces mots que s’ouvre le nouveau roman de Donal Ryan. Melody Shee est enceinte de douze semaines lorsqu’elle entreprend l’écriture d’un journal. Hantée par son mariage toxique avec un homme qui l’a quittée en apprenant la vérité sur l’enfant à naître, par le souvenir de sa mère inaccessible et par l’amie d’enfance qu’elle a trahie, elle doit faire face à ses démons. Jusqu’à ce qu’une jeune femme énigmatique entre dans sa vie…
En donnant voix à Melody, Donal Ryan met à nu toute la complexité d’un être à travers le prisme d’une petite ville irlandaise. Ce troublant portrait de femme, qui doit son titre à un magnifique poème de William Butler Yeats, est un roman déchirant sur le mariage et l’adultère, la solitude et l’amitié. »

« Donal Ryan s’impose comme l’un des plus grands écrivains irlandais d’aujourd’hui et inscrit son héroïne dans la droite lignée d’Emma Bovary et d’Anna Karénine. » The Guardian

Je vais recevoir ce roman dans quelques jours en service presse, de la part des éditions Albin Michel, j’ai très hâte de le découvrir !
Le coeur qui tourne, son premier roman, est chroniqué sur le blog par ici
• J’ai eu la chance d’assister au Centre culturel Irlandais à une rencontre avec Donal Ryan il y a deux ans : lire (et écouter !) mon billet par là

L’auteur : Né en 1976 à Tipperary en Irlande, Donal Ryan a été la révélation des lettres irlandaises en 2013 avec son premier roman, Le Coeur qui tourne (Albin Michel, 2015), élu Meilleur livre de l’année en Irlande, lauréat du Prix de littérature de l’Union européenne et finaliste du Man Booker Prize.
Son deuxième roman, Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe (Albin Michel, 2017), a confirmé sa consécration auprès des journalistes et des lecteurs. Comparé à William Faulkner et John McGahern, salué par Anne Enright et Sebastian Barry, Donal Ryan est aujourd’hui unanimement reconnu comme l’un des grands noms de la littérature irlandaise contemporaine. (présentation de l’éditeur)

Abattage de Lisa Harding (traduit par Christel Gaillard-Paris)

« Nico vit en Moldavie. Quelques semaines avant ses treize ans, son père la retire de l’école et la vend à des trafiquants sexuels. Sammy vit à Dublin, elle a quinze ans et est pleine d’énergie. Sa relation avec sa mère alcoolique est si conflictuelle qu’elle finit par fuguer. Elle se retrouve alors dans une résidence où elle rencontre Nico. Là sont logées d’autres jeunes fiIles que l’on force à se prostituer. Les scènes de violence sont dépeintes avec une crudité qui n’a rien d’érotique. Abattage documente l’inhumanité du trafic sexuel sans jamais dévier de son objectif premier, celui de raconter une histoire. »

Fiche du livre chez l’éditeur New Island Books : « Harvesting was inspired by Harding’s involvement with a campaign against sex trafficking run by the Children’s Rights Alliance. Although it is a fictionalised account, the text has been read and approved of by representatives for NGOs in both Moldova and Dublin. »

L’auteure : Lisa Harding est actrice, dramaturge et auteure. Elle a joué Connie dans Fair City de la RTÉ et s’est produite entre autre à l’Abbey Theatre et The Gate Theatre. Elle est diplômée en écriture créative du Trinity College de Dublin (2014). Nombre de ses nouvelles ont été publiées, et de pièces de théâtre jouées. Abattage (Harvesting en VO) est son premier roman.

Le garçon au sommet de la montagne de John Boyne (traduit par Catherine Gibert)

« À l’aube de la Seconde Guerre mondiale, Pierrot vit à Paris avec ses parents, ignorant tout des nazis. Devenu orphelin, il est envoyé chez sa tante, en Allemagne, dans une maison au sommet d’une montagne. Ce n’est pas une maison ordinaire: le Berghof est la résidence d’Adolf Hitler. Pierrot va découvrir là un autre monde, fascinant et monstrueux.
Après «Le garçon en pyjama rayé» qui a bouleversé des millions de lecteurs dans le monde, John Boyne nous raconte le destin troublant d’un autre garçon face à l’horreur nazie. »

• Autres livres de John Boyne chroniqués sur le blog : Le garçon en pyjama rayé et Les fureurs invisibles du coeur (deux coups de coeur !)
• Je lui ai consacré une de mes fiches auteur, centrée sur ses oeuvres jeunesse : la lire par ici

Silver water d’Haylen Beck (Aka Stuart Neville) (traduit par Catherine Richard-Mas)

« Ce matin-là, Audra Kinney avait rassemblé ses dernières forces pour fuir son mari, mis ses enfants dans la voiture, et foncé à travers les paysages accidentés de l’Arizona. Mais, par un étrange coup du sort, elle est arrêtée par la police sur une route a priori déserte. Une cargaison de drogue est découverte dans son coffre. Et le cauchemar commence. Car une fois au poste, on s’étonne qu’elle mentionne la présence de ses enfants. Ils auraient disparu ? La police, et bientôt les médias, parlent d’infanticide : c’est la parole d’Audra contre la leur… »

L’auteur : Haylen Beck, aussi connu sous son véritable nom, Stuart Neville, est un auteur acclamé par la critique et les lecteurs. Après une carrière dans la musique, il a épousé celle d’écrivain, faisant du polar sa spécialité. (présentation éditeur)

Ses romans paraissent habituellement en grand format chez Rivages et en poche chez Rivages poche.

Cet article, publié dans 1.1 Littérature Irlandaise, Nouvelles découvertes, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Nouvelles découvertes irlandaises #24 : mars 2019

  1. Quel bon choix de livres !!! je craque pour celui de Donal Ryan, (dans la droite lignée d’Emma Bovary et d’Anna Karénine qui font partis de mes lectures favorites). Merci Hélène, bises 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. MlleJuin dit :

    Le premier est très tentant… merci pour la découverte!

    Aimé par 1 personne

  3. Tout ce que nous allons savoir de Donal Ryan … il me tente beaucoup celui là. Hâte à ta critique Hélène 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s