Un peu de jeunesse : Ourse & Lapin (Julian Gough & Jim Field) – Le loup en slip (Lupano, Izoït & Cauuet)

Ourse & Lapin, tome 1 : Drôle de rencontre

Rabbit’s bad habits, 2016. Illustré par Jim Field. Traduit de l’anglais (Irlande) par Rose-Marie Vassallo. Flammarion jeunesse, Père Castor, janvier 2017. Conseillé pour les 7-9 ans. Format 13x18cm, cartonné ; 112p

Mon avis :

Un hiver, une ourse sortie trop tôt de son hibernation rencontre un lapin vraiment grognon. Entre bonhomme de neige et loup affamé, Ourse et Lapin, que tout semble opposer, ne sont pas au bout de leurs surprises !

Cet album illustré pour jeunes lecteurs est vraiment formidable. De l’humour, des dialogues savoureux, beaucoup de tendresse. Des explications claires de concepts comme la gravité. Certains passages mettant en scène des crottes de lapin vont faire rire les enfants à coup sûr. Les illustrations de Jim Field m’ont énormément plu. Dans des nuances de blanc, gris, noir et bleu turquoise, les personnages sont expressifs et les dessins très doux.

Un livre mignon, drôle et intelligent sur l’amitié, l’entraide et le dépassement des préjugés, pour premiers lecteurs. Un format genre poche comme les grands et une couverture cartonnée qui permet bien de prendre ses aises. Un coup de cœur !

« – La gravité ? dit Ourse. C’est quoi ?
Lapin prit un air important.
– C’est la force mystérieuse qui attire les choses les unes vers les autres.
– Je vois, dit Ourse. Comme l’amitié.
– Non, dit Lapin.
– Comme l’amour, alors ?
– Non, non, dit Lapin.
– Alors… comme la faim, dit Ourse, inspirée par son estomac vide.
– Non ! Non !! Non !!! répéta Lapin. »

L’auteur : Julian Gough est né à Londres, a grandi à Tipperary et a fait ses études à Galway. Il écrit aussi bien pour les adultes que les enfants, mais seule pour le moment sa série Ourse & Lapin est traduite en français. Trois tomes ont paru chez Flammarion jeunesse. Elle a récemment remporté le Prix Livrentête, décerné par plus de 3000 jeunes écoliers français.

Son site ici

J’ai pour ma part découvert Julian Gough le 6 novembre dernier au Centre Culturel Irlandais, lors d’une rencontre où Karl Geary et lui nous ont fait passer une très chouette soirée. Julian Gough nous a tellement fait rire que j’ai eu envie de découvrir Ourse & Lapin. Et j’ai eu bien raison !

*

Le loup en slip, tome 1 : Le loup en slip

Scénario : Wilfrid Lupano ; Dessins : Mayana ItoIz et Paul Cauuet. Dargaud, novembre 2016 ; 36p.

Mon avis :

Je découvre enfin, avec grand plaisir, ce spin off des vieux fourneaux (Le loup en slip est le nom du théâtre de marionnettes de Sophie)

« Au-dessus de la forêt vit le loup. Un cri qui glace, un regard fou. Dans la forêt, on le sait, ne laisse pas traîner tes fesses quand le loup descend pour manger. »

Le loup, toute la forêt l’entend la nuit qui hurle, tout le monde sait ses méfaits. Alors le loup, toute la forêt en parle ! Et le sanglier vend des clôtures anti-loup, l’ours donne des cours de karaté anti-loup, le renard publie une gazette sur les dernières exactions du loup (les trois petits cochons ont disparu !), le libraire fait recette avec ses romans sur les crimes du loup, les cerfs font des conférences sur le loup, deux blaireaux armés jusqu’en haut des rayures forment la brigade anti-loup. « Peur du loup ? Mangez des noisettes ! » : l’écureuil aussi s’en met pas mal à gauche pour l’hiver… Alors bien sûr, quand le loup approche, quel émoi ! … et quelle surprise de ne pas le reconnaître ! Maman Hérisson met bien les mots sur le malaise ambiant : « Impossible ! Le loup, le vrai loup, celui qui me fait peur depuis que je suis toute petite, il ne porterait jamais un slip pareil ! » Car voilà : le loup porte un slip. Et franchement, il ne fait plus peur du tout. « Oh, ce slip ? Ce slip, il a changé ma vie »

Ce premier tome du Loup en slip est drôle et trépidant. Sur la plupart des planches, les dessins sont sortis des cases, à la manière des albums. L’histoire remplit alors la page, avec partout des détails à découvrir. Et mine de rien, son propos est une belle satyre de notre époque actuelle, où la sur-information le dispute au sensationnalisme et à la démagogie, sur fond d’idées reçues et de libéralisme à tout crin. Un album qui plaira autant aux petits qu’aux grands. Seul bémol : l’album est bien trop court !!!

« C’est interdit d’offrir des slips, peut-être ? Y a une brigade anti-slips aussi, dans cette forêt ? »

★★★★★★★★☆☆

Cet article, publié dans 1.1 Littérature Irlandaise, 1.2 Littérature française, 7.1 BD-Roman graphique, 7.3 Jeunesse & young adult, Chroniques (toutes mes), Coups de coeur, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Un peu de jeunesse : Ourse & Lapin (Julian Gough & Jim Field) – Le loup en slip (Lupano, Izoït & Cauuet)

  1. Marie-Claude dit :

    Je suis totalement fan du « Le loup en slip »! Brillant et hilarant.
    Par ailleurs, je sens le craquage imminent pour cet « Ourse & Lapin »! Merci pour la découverte.

    Aimé par 1 personne

  2. Eve-Yeshé dit :

    les dessins me plaisent beaucoup! et puis « Le loup en slip » me rappelle « les vieux fourneaux » 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Dessins déjantés, humour et réflexion sur nos travers d’aujourd’hui.. je dis oui, merci Hélène, très bon weekend et bises bretonnes 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Nouvelles découvertes irlandaises #28 – Septembre 2019 | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

  5. Ping : Douze (et quelques) auteurs jeunesse irlandais – Billet récapitulatif | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s