Manuel de survie à l’usage des jeunes filles – Mick Kitson

Sal, 2018. Traduit de l’anglais (Écosse) par Céline Schwaller. Éditions Métailié, août 2018, 240 p.

Ma chronique (rentrée automne 2018, 7) :

Poignant coup de cœur pour ce premier roman de l’écrivain écossais Mick Kitson. Décidément, en ce moment j’enchaîne les lectures formidables, quelle joie.

L’hiver approche de l’Ecosse. Deux gamines survivent seules dans un coin de forêt isolé des Highlands. Organisées, volontaires, déterminées.

Pendant huit mois, l’ainée, Sal, treize ans, a planifié leur départ. Regardant des vidéos sur Youtube pour apprendre à dépecer un lapin ou tirer à la carabine, piquant les cartes bleues volées de son beau-père – pendant qu’il cuvait ses nombreuses cuites – pour acheter des fournitures sur le net : couteau de survie, blouson thermique pour sa petite sœur Peppa, dix ans, et tout ce qu’il leur faudra.

Et puis, un matin, plus le choix, elles fuient. Ce sera l’express du 6h15 pour Glasgow puis le train pour Girvan pour enchaîner avec le bus X22 jusqu’au village de Glentrool et encore treize kms de marche dans le parc forestier de Galloway.

Comment en sont-elles arrivées là ? Bien avant de partir en forêt, Sal était déjà habituée à survivre. La plume de Mick Kitson sait éclairer les ténèbres. Il raconte une certaine misère, des vies malmenées, l’alcoolisme, la violence, en mettant en scène des personnalités fortes, qui ne s’apitoient pas, qui se battent pour ce qui est important. Sal, courageuse, loyale et déterminée, est particulièrement attachante. Je l’ai adorée. Peppa, pétillante et fougueuse, avec sa langue bien pendue, est super aussi.

L’immersion dans la nature est vivifiante et salutaire, les rencontres belles. J’ai tout aimé de cette histoire pleine de résilience, de vie et d’amour, d’ombre et de lumière. Tout aimé jusqu’à la fin, qui m’a plu par son réalisme, splendide contrepoint à certains passages de l’histoire flirtant plutôt avec le conte.

L’écriture de Manuel de survie à l’usage des jeunes filles est toujours très juste. Un vrai bonheur de roman, à découvrir absolument ! Merci aux éditions Métailié età Babelio.

J’ai eu la chance – avec d’autres – de participer à une chaleureuse rencontre avec Mick Kitson au siège de Babelio le lundi 15 octobre dernier. L’auteur est volubile et extrêmement sympathique. Les deux romans qui l’ont le plus marqué quand il était jeune sont Enlevé de Robert Louis Stevenson et Huckleberry Finn de Mark Twain. Cela lui a donné l’envie d’écrire lui aussi un roman avec un narrateur de treize ans à la forte personnalité. Mais il ne voulait pas que le personnage principal soit lui, aussi il a choisi un narrateur le plus différent possible. Il voulait un récit d’aventure et de fuite. Cet accent, la vie de Sal, il a connu des gamins comme ça. Mick Kitson est enseignant.

 

© Hélène Hiblot & Lettres d’Irlande et d’Ailleurs

Aparté : Comme Dans la forêt, il est question ici de deux jeunes sœurs qui survivent dans les bois. Deux coups de cœur, et pourtant étrangement, ces deux romans n’ont rien à voir. Lequel j’ai préféré ? Celui-ci ! C’est dire.

Cet article, publié dans 1.3 Litt. de Gde-Bretagne, 2018, 8.2 Evénement littéraire, Coups de coeur, Ecosse, Rentrée automne 2018, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Manuel de survie à l’usage des jeunes filles – Mick Kitson

  1. jostein59 dit :

    Sal m’a beaucoup touchée moi aussi.
    J’ai pensé aussi à Dans la forêt en le lisant. Mais ce premier roman est plus aérien malgré la gravité du sujet.

    Aimé par 1 personne

  2. kathel dit :

    Un roman que je lirai certainement, avec tous ces avis emballés !

    Aimé par 1 personne

  3. Eve-Yeshé dit :

    et hop, encore une tentation à l’horizon!!! je me le note 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Marie-Claude dit :

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, un premier roman, en plus. Je l’ai cependant nettement préféré à « Dans la forêt ».

    Aimé par 1 personne

  5. Elle est belle cette histoire. Un auteur écossais en prime. Je le note sur ma Pal car noël approche et cela pourrait faire un beau cadeau au pied du sapin 😉 Merci pour toutes ces découvertes, ces partages que tu nous offrent.. Bises bretonnes pour toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. liga38 dit :

    Quelle magnifique histoire ça m’a énormément touché. Je viens tout juste de créer un site et espère toucher les gens comme vous le faites

    Aimé par 1 personne

  7. Antigone dit :

    Ce titre revient pour la deuxième fois dans un bilan des coups de coeur, voilà qui est plutôt bon signe !! 😉

    Aimé par 1 personne

  8. Ping : La blogo vous conseille… ou les derniers coups de coeur du web #5 – Les lectures d'Antigone

  9. Enna dit :

    Je suis en train de lire My Absolute Darling avec un personnage qui doit aussi savoir comment survivre. Je garde ce titre à l’esprit (pour plus tard)!

    J'aime

  10. Ping : Mes lectures préférées de 2018 | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

  11. Ping : Mick Kitson – Manuel de survie à l’usage des jeunes filles | Sin City

Répondre à LadyDoubleH Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s