Quelques Bds #2 : L’Homme gribouillé (Lehman & Peeters) – Shelton et Felter, tome 1 : La mort noire (Lamontagne)

L’Homme gribouillé – Lehman & Peeters

Scénario : Serge Lehman, Dessins : Frédérik Peeters. Éditions Delcourt, janv. 2018, 326 p.

Mon avis :

L’Homme gribouillé est un vrai régal. J’ai attendu quelques jours pour rédiger mon avis, parce qu’à chaud, à part waouh, génial, trop bien, excellentissime, je n’avais pas grand-chose à dire, haha. 326 pages dévorées, impossible de ne pas le reprendre tout de suite une fois posé. Du coup ce soir les jours ont passé, l’enthousiasme est resté intact mais j’ai quand même récupéré un peu de vocabulaire !

Ce roman graphique est incroyable. Les dessins m’ont ravie. Noir et blanc, l’hiver, la pluie, une vraie atmosphère. Ils sont splendides, autant les personnages que les décors, vivants, un dessin sensoriel, un cadrage qui donne du mouvement, de l’immersion, un côté manga qui m’a vraiment séduite, moi qui ne lis pas de mangas. Peeters a du génie pour dessiner la pluie, les arbres, Paris, autant la nature que les paysages urbains. Je suis tombée amoureuse de certaines de ses planches.

Et l’histoire ! Formidable. Des personnages tous plus attachants les uns que les autres. Des mystères qui vont en s’épaississant. Un thriller psychologique qui flirte avec le fantastique, des secrets de famille, de vieilles légendes et de la psycho-géographie. Et tout jusqu’au bout est parfaitement calé sur le fil du rasoir. Certains passages m’ont quasiment terrorisée.

Avec tout ça, je ne vous ai même pas dit de quoi ça parle… Une fois n’est pas coutume, je vais reprendre le quatrième de couverture – qui me plait carrément : «  C’est l’histoire d’une vieille dame qui écrit des contes pour enfants terrifiants, d’une mère qui ne peut pas parler et de sa fille qui ne peut pas s’en empêcher, d’un chat de mauvais humeur, d’un collectionneur de merveilles avec six doigts à chaque main, d’un oiseau fossile géant, d’un faussaire hanté par les noms qu’il a créés et d’un secret vieux comme le monde. »

Un coup de cœur !

« Même le néant se croit vivant quand on lui donne un nom. »

• Shelton & Felter, tome 1 : La mort noire – Jacques Lamontagne

Scénario et dessins : Jacques Lamontagne. Kennes éditions, sept. 2017, 46 p.

Mon avis :

Boston, quartier de Roxbury, 1924. Un juge est retrouvé mort en pleine rue. Parmi les badauds attroupés, un grand rouquin baraqué qui prend des notes et un petit homme à favoris et lunettes se mettent à discuter. Ce dernier, plein de finesse, d’un sens de l’attention et de déduction incroyables, trouve la raison, les causes et le déroulement du décès en un clin d’œil.
« – Hey, attendez ! Vous êtes incroyable ! Vous aviez raison sur toute la ligne ! Vous êtes une espèce d’enquêteur privé comme au cinéma ?
– Moi ? Vous voulez rire…
Je suis libraire. »

Ainsi naît ce duo de détectives très attachant, sorte de variation américaine atypique de Holmes et Watson : Isaac Shelton, un ancien boxeur devenu reporter et Thomas Felter, petit libraire hypocondriaque. « – Excusez-moi, 21h, c’est l’heure de mes gouttes. »

Beaucoup d’humour dans cet album, un dessin très sympa, des personnages travaillés, avec un passé. Une enquête avec des rebondissements, beaucoup de fausses pistes et un bon suspense. Un fond historique réel sur lequel a énormément travaillé Jacques Lamontagne : la grande tragédie de la mélasse qui frappa Boston en 1919 (on apprend tout cela dans le très intéressant cahier graphique à la fin de l’album).

Une découverte revigorante, que cette bande dessinée ! Le tome 2, Le spectre de l’Adriatic est sorti le mois dernier, je vais le lire sans tarder.

Publicités
Cet article, publié dans 1.2 Littérature française, 7.1 BD-Roman graphique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Quelques Bds #2 : L’Homme gribouillé (Lehman & Peeters) – Shelton et Felter, tome 1 : La mort noire (Lamontagne)

  1. kathel dit :

    Haha, c’est parfois difficile d’écrire un avis lorsqu’on a adoré… Je ne lis que du bien sur L’homme gribouillé, il semble vraiment superbe !

    Aimé par 1 personne

  2. Antigone dit :

    Ma bibliothèque possède l’homme gribouillé, je n’ai aucune raison de ne pas le lire ! 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : La blogo littéraire vous conseille… ou les derniers coups de coeur du web ! #3 – Les lectures d'Antigone

  4. eimelle dit :

    j’aime beaucoup le graphisme du premier!

    Aimé par 1 personne

  5. Cela fait un petit moment que L’homme gribouillé me fait de l’oeil!

    Aimé par 1 personne

  6. krolfranca dit :

    Cet album est extraordinaire et peut laisser… sans voix et sans mots.

    J'aime

  7. Ping : Mes lectures préférées de 2018 | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s