Mois : avril 2018

Un Noël en famille – Jennifer Johnston

Foolish mortals, 2007. Traduit de l’anglais (Irlande) par Anne Damour. Belfond, 2009 ; réédité en poche chez 10-18, 2010 Ma chronique : Jennifer Johnston est une auteure irlandaise que j’affectionne particulièrement. Je trouve que sa voix se situe à mi-chemin entre celles de Maggie O’Farrell et d’Anne Enright. J’ai déjà lu cinq de ses romans,…

Le Dictateur qui ne voulait pas mourir – Bogdan Teodorescu

Dacic Parc, 2012. Traduit du roumain par Jean-Louis Courriol. Agullo Éditions, 2018 Ma chronique :  Ma connaissance de la Roumanie et de sa littérature se limitant jusqu’ici à Vlad Tepes – alias Dracula – et Virgil Gheorghiu (pour son chef d’œuvre La Vingt-cinquième heure), je n’ai pas résisté à l’attrait du quatrième de couverture intriguant de…

Le Dimanche des Mères – Graham Swift

Mothering Sunday, 2016. Traduit par Marie-Odile Fortier-Masek. Gallimard, du monde entier, 2017 Ma chronique : Gros coup de cœur pour ce roman lumineux. Jane à vingt-trois ans. Elle est employée chez les Niven, une bonne famille du Berkshire. Nous sommes en 1924 et les plaies de la Grande Guerre sont toujours visibles. Aucun des deux…

Les Éléphants rouges (Communardes !, tome 1) – Lupano et Mazel (Bd)

Scénario : Wilfrid Lupano ; Dessin : Lucy Mazel – Vents d’Ouest, 2015 Ma chronique : Les trois albums de la série Communardes ! (parus entre 2015 et 2016) sont à découvrir absolument. Pour aborder le sujet de l’insurrection populaire parisienne du printemps 1871 qui s’est terminée dans un bain de sang, Wilfrid Lupano choisit de…

L’Histoire de Foxy Moll – Carlo Gebler

The dead eight, 2011. Traduit de l’anglais (Irlande) par Bruno Boudard. Éditions Joelle Losfeld, 2015. Ma chronique : Dans l’Histoire de Foxy Moll, centrée sur New Inn, dans le Comté de Tipperary, Carlo Gebler (le fils de l’éminente Edna O’Brien, pour l’anecdote) part d’un fait divers réel : « En 1940, une femme de trente-neuf ans aux…