Valse-Hésitation – Angela Huth

Nowhere Girl, 1970. Traduit de l’anglais par Anouk Neuhoff. Éditions La Table Ronde, collection Quai Voltaire, 8 mars 2018

Ma chronique :

C’est une auteure qui est à l’honneur sur le blog ce soir, l’anglaise Angela Huth, dont le nouveau roman Valse-Hésitation parait aujourd’hui dans cette belle collection bleue qui fait la part belle aux femmes et à leurs droits, depuis de nombreuses années : Quai Voltaire, des éditions La Table Ronde. Pour un 8 mars, c’est juste ce qu’il fallait.

Je découvre Angela Huth avec ce titre, quel roman sympathique ! C’est son premier livre, paru en 1970, et franchement pour un premier roman, quel talent (j’ai fichtrement envie maintenant de découvrir ses autres titres, mais revenons tout d’abord à notre Valse-Hésitation)

Clare est séparée pour six mois à l’essai de son deuxième mari Jonathan et vient d’enterrer Richard, son premier mari – qui l’a quittée pour une autre -, lorsque dans une soirée elle rencontre Joshua. Tellement différent des deux autres hommes de sa vie !

Angela Huth raconte trois couples, avec cette originalité que la femme est la même dans les trois. Enfin, la même, non. C’est Clare, dans les trois, il y a une légère nuance. Clare, mariée jeune, remariée par hasard (c’est un peu l’impression qu’on a en tous cas), qui semble avoir été pas mal absente de sa propre existence, jusque-là. En vrai, que fait-elle de ses journées ?

Mais aujourd’hui, bingo, sous l’inspiration de sa nouvelle amie Mrs Fox, pour qui « Mieux vaut avoir un amant quand on est jeune qu’une névrose quand on est vieille. », Clare se lance, et tente… Tenter. C’est ressentir un penchant, un désir, mais aussi faire un essai thérapeutique, ou bien encore entreprendre, avec l’espoir de la réussite…

En cette Valse-Hésitation, on va accompagner Clare dans ses nouvelles journées, mais aussi les anciennes. Des allers-retours dans le temps parfaitement construits et maîtrisés, très agréables à découvrir. Des tas de personnages improbables ou succulents (un brin caricaturaux parfois, mais on leur pardonne), des excursions typiquement anglaises, tweeds, coquelicots épinglés sur des revers et glaçage, de la tendresse, de l’humour  et de la mélancolie. Des réflexions plus profondes aussi sur le couple, ce qui le construit et le nourrit.

Mais ce que j’ai indéniablement préféré dans ce roman, c’est Mrs Fox. Avec une Mrs Fox  dans les parages, nous vivrions tous épanouis et bienheureux jusqu’à la fin des temps ! Merci aux éditions la Table Ronde.

« Mrs Fox était la tierce personne idéale. Joshua et moi avions conscience de l’affection grandissante que nous lui portions, affection à laquelle nous nous laissions aller sans jamais en parler. Cette affection nous liait, bizarrement, de manière plus profonde que n’y avait réussi notre vie en tandem. »

Publicités
Cet article, publié dans 1.3 Litt. de Gde-Bretagne, 2018, Angleterre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Valse-Hésitation – Angela Huth

  1. kathel dit :

    D’Angela Huth, j’ai beaucoup aimé Les filles de Hallows Farm, qui dégageait un charme certain, beaucoup moins la suite Retour à Hallows Farm.

    Aimé par 1 personne

    • LadyDoubleH dit :

      Je me souviens de ton billet sur « Retour à… » et j’en avais retenu justement que tu avais beaucoup aimé le premier opus 🙂 Ça m’avait confirmé que j’avais bien envie de découvrir cette auteure dont j’entendais parler de-ci de-là !

      Aimé par 1 personne

  2. lewerentz dit :

    J’ai failli l’acheter hier et puis non. J’aime cette auteur mais n’est-ce pas une variation de plus sur un de ses thèmes de prédilection : les relations homme-femme ?

    Aimé par 1 personne

  3. Edyta dit :

    Il a l’air bien mais je lirai d’abord Les filles de Hallows Farm que j’ai dans ma PAL depuis un bon moment.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s