Aphrodite et vieilles Dentelles – Karin Brunk Holmqvist

brunk-holmqvist-aphrodite

Potensgivarna, 2005. Traduit du suédois par Carine Bruy. Miroboles éditons, mai 2016

Ma chronique :

J’ai découvert ce roman dans le premier opus de la Petite Librairie de Gérard Collard. Les sœurs Svensson, Tilda et Elida âgées de 72 et 79 ans, célibataires, vivent leur existence paisible dans une routine plutôt terne, avec toilettes à l’extérieur et dentiers mis à tremper pour la nuit. Elles sont mignonnes, les frangines, mais quel ennui ! Jusqu’au jour où un nouveau venu aménage dans la maison voisine, et alors tout s’emballe. De fil en aiguille, on va accompagner leur émancipation joyeuse, pour finir par les retrouver à la tête d’un commerce florissant de vente par correspondance… d’élixir aphrodisiaque ! Avouez que ce n’est pas banal, surtout lorsqu’on n’a même jamais embrassé un homme de sa vie, ou alors presque, mais juste une fois, il y a cinquante ans.

Aphrodite et vieilles Dentelles est un roman frais et drôle, avec des personnages attachants ; voilà un livre qui ne se prend pas la tête et permet de passer un très bon moment ! Je conseille, pour le bol d’air d’humour suédois qui revigore.

L’auteur : Karin Brunk Holmqvist est née en 1944 au Sud de la Suède. Ses parents tenaient une boutique de vêtements pour hommes, et elle a une soeur plus âgée qu’elle de 13 mois seulement. Après avoir quitté tôt l’école, elle a exercé de nombreuses professions : assistante sociale, employée en maison d’arrêt, magicienne et même mannequin pour bikinis. Puis elle a suivi et réussi des études de sociologie, après lesquelles elle s’est impliquée dans la vie politique locale. Surtout, elle s’est alors mise à l’écriture : après plusieurs recueils de nouvelles et de poèmes, Aphrodite et vieilles dentelles est son premier roman. Ecrivain parmi les plus populaires en Suède, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture. Elle a publié dix romans, vendus à plus de 1 million d’exemplaires. Elle est traduite en danois, allemand, norvégien et finnois.

Publicités
Cet article, publié dans 1.4 Litt. d'Europe du Nord, Suède, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s