Nouvelles découvertes irlandaises #8 : Août 2016

« Certaines pensées me sont habituelles depuis si longtemps que je peux me permettre de les appeler mes convictions.  »
{Per amica silentia lunae – William Butler Yeats]

Pour celles et ceux à qui la rentrée littéraire laisserait encore un peu de temps libre (haha), voici quelques nouvelles découvertes irlandaises, publications plus ou moins récentes, en grand format ou en poche.

*

Des auteurs que je viens de découvrir :

*

Patricia Nolan, une poétesse irlandaise publiée au Castor Astral.

nolan travelingTravelling (Castor Astral, 2006) est son premier recueil traduit en langue française

« L’Irlande est de ces pays où la poésie fait partie de la vie de tous les jours au même titre que la couleur du ciel. Tragiques, les histoires de Patricia Nolan font malgré tout sourire. Inquiétantes, elles apaisent et enchantent. Souvenirs de la princesse juive de Harcourt, lunes de miel espagnoles, aventures sud-africaines à main armée, il y a tout cela dans Travelling. Des larmes amères et des éclats de rire. »

*

nolan patricia stripStrip-Tease (Castor Astral, 2006)

« Patricia Nolan nous entraîne sur les traces des amours qui filent entre les doigts et des mariages de fortune, bonne ou mauvaise mais trop souvent maussade. En chemin, elle nous invite à retrouver le parfum de l’enfance, les rêves et les blessures impossibles à oublier, la vieillesse toujours proche, mais aussi les paysages qui apaisent le cœur et les moments de paix qui enchantent durablement. Des vies entières se nichent dans chaque poème, dérisoires et magnifiques. »

*

*

Declan Hughes, né à Dublin en 1963, Declan Hughes s’est fait connaître au théâtre, comme auteur, metteur en scène et co-fondateur d’une compagnie. Après l’écriture de scénarios pour la télévision, il s’est lancé dans le roman policier. Il a reçu le prix Le Point du polar européen en 2011 pour son roman Coup de sang.

hughes declan soupçon Au-dessus de tout Soupçon, paru en février 2016 aux Presses de la Cité, coll. Sang d’encre

« Danny et Claire Brogan vivent avec leurs deux filles dans une belle propriété du Wisconsin. Même si tout n’est pas toujours rose, ils mènent une existence heureuse. C’est précisément ce que se dit Claire en rentrant un soir d’un séjour d’une semaine à Chicago. Mais quand elle pousse la porte de chez elle, la maison est entièrement vide. Son mari et ses filles ont disparu, le cadavre de leur chien gît dans le jardin. Assistée par sa meilleure amie Dee, Claire doit comprendre au plus vite ce qui s’est passé. »

*

*

Yvonne Cassidy : après avoir travaillé à Londres, à New York et en Australie, cette Irlandaise est revenue s’installer à Dublin. Drame familial sombre et angoissant, L’Autre Frère est son premier roman.

cassidy yvonne frere L’autre Frère, Presses de la Cité, 2011

« Londres 2005. A presque trente ans, JP Whelan envisage l’avenir avec sérénité : sa compagne, dont il est très amoureux, vient de mettre au monde une petite fille, et son patron est sur le point de lui offrir une belle promotion au sein de la banque d’affaires de la City qui l’emploie. Bientôt, le jeune couple pourra emménager dans la maison bourgeoise qu’il convoite et JP pourra se consacrer à devenir le père exemplaire qu’il rêve d’être.
Mais la visite impromptue de son frère aîné, qu’il a perdu de vue depuis dix ans, vient gripper la mécanique bien huilée de ce rêve. Dessie est un frère encombrant à plus d’un titre. D’abord parce qu’il sort de prison, où il a purgé une peine pour meurtre. Mais aussi parce qu’il considère que JP a eu tout ce que la vie lui a refusé. Il vient donc réclamer ce qu’il estime être son dû. »

*

Andrew Pepper vit à Belfast, où il est maître de conférences en anglais à Queens University.

pepper newgate1 Les derniers Jours de Newgate, Rivages noir, 2010

« En 1829, la police métropolitaine n’existe pas encore à Londres. Les affaires criminelles sont confiées à des hommes à la moralité douteuse, qui se distinguent parfois peu des malfaiteurs qu’ils traquent. Pyke est l’un de ces hommes qu’on appelle « Bow Street Runners ». Il est aussi au service d’un aristocrate influent, lord Edmonton. Ce dernier lui demande d’enquêter sur un détournement de fonds dont a été victime l’une des banques de son frère et de lui livrer le coupable.

Alors qu’il piste le suspect dans les ruelles mal famées du quartier de St Giles, Pyke tombe sur une scène d’horreur : un couple et son bébé sauvagement assassinés. Ce triple meurtre semble lié aux conflits religieux qui déchirent le pays. Le ministre de l’Intérieur s’en alarme et Pyke se retrouve chargé d’éclaircir cette affaire. Ce qu’il va découvrir lui vaut de tomber dans un guet-apens et, de chasseur, le voici devenu gibier. Il va devoir se défendre par tous les moyens.

Premier volet d’une série située dans l’Angleterre pré-victorienne, Les derniers jours de Newgate explore les débuts chaotiques de la police londonienne à travers un personnage particulièrement original, plus proche, par son opportunisme et son ambiguïté, du Ripley de Patricia Highsmith que du Marlowe de Chandler. »

*

Et quelques sorties en poche de l’an dernier :

*

hill casey tabouTabou de Casey Hill, sorti en mars 2015 chez 10-18

« En quittant la Californie et le FBI pour diriger l’équipe médico-légale de la police de Dublin, Reilly Steel voulait prendre un nouveau départ et surmonter un lourd passé familial. Mais quand les crimes se succèdent dans la capitale irlandaise, Reilly doit se rendre à l’évidence : un serial killer d’un genre nouveau est à l’oeuvre. Un adepte de Freud qui torture ses victimes en les forçant à transgresser tous les tabous. Et qui connaît Reilly plus qu’elle n’ose l’imaginer. »

Casey Hill est le pseudonyme du couple Melissa et Kevin Hill. Melissa a déjà rencontré le succès dans son Irlande natale avec ses romans féminins. Le désir d’explorer des aspects plus sombres de la psyché humaine l’a poussée à faire équipe avec son mari Kevin pour écrire la série policière des enquêtes de Reilly Steel. Le couple vit à Dublin avec leur petite fille, Carrie.

*

Le Garçon en pyjama rayé - John Boyne - Folioplus classiques

Le garçon en Pyjama rayé de John Boyne, chez Folioplus classques en mai 2015

Dans Folioplus classiques, le texte intégral, enrichi d’une lecture d’image, écho pictural de l’œuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points :
• VIE LITTÉRAIRE : Un sujet délicat au cœur d’un roman jeunesse
• L’ÉCRIVAIN À SA TABLE DE TRAVAIL : Un roman sous diverses influences
• GROUPEMENT DE TEXTES THÉMATIQUE : Regard d’enfant sur la Shoah
• GROUPEMENT DE TEXTES STYLISTIQUE : L’apologue
• CHRONOLOGIE : John Boyne et son temps
• FICHE : Des pistes pour rendre compte de sa lecture
(Recommandé pour les classes de collège)

*

casey jane jugementDernier Jugement de Jane Casey, le troisième opus des enquêtes de Maeve Kerrigan, en septembre 2015 chez 10-18

Jeune recrue de la police londonienne, Maeve Kerrigan est confrontée à un serial killer qui traque et tue des criminels sexuels au nom de la justice.
Pour beaucoup, un homme qui traque et tue des criminels sexuels est un héros. Pour une partie de la police, il y a des affaires plus importantes à résoudre. Mais pour Maeve Kerrigan, jeune enquêtrice déterminée, c’est un assassin qu’il faut arrêter. Tout en affrontant le sexisme de son équipe et l’incompétence de son supérieur qui semble s’acharner à saboter l’enquête, Maeve se jette à corps perdu sur les traces d’un dangereux serial killer. Et tandis qu’un nouveau cadavre est découvert, celui d’un prêtre accusé d’actes pédophiles, la jeune femme se retrouve au coeur d’un engrenage diabolique qui la menace personnellement…

Jane Casey est née et a grandi à Dublin. Après avoir étudié la littérature anglaise à l’université d’Oxford, elle est devenue éditrice de livres pour enfants. Elle vit désormais à Londres avec son mari, un avocat spécialisé dans les affaires criminelles. Ceux qui restent est son premier roman publié en France.

*

A bientôt pour de nouvelles découvertes irlandaises !

Publicités
Cet article, publié dans 1.1 Littérature Irlandaise, Nouvelles découvertes, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Nouvelles découvertes irlandaises #8 : Août 2016

  1. Frédéric dit :

    Beau menu de lecture, varié et source de découverte pour ma part. C’est toujours aussi riche de te lire. Je commence la lecture du dernier Laurent Gaudé ce soir. On en reparlera. Bonne soirée à toi ! Bisous de Bretagne 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Le testament de Marie est un titre que j’avais repéré et je retiens Les derniers jours de Newgate qui semble un thriller original =)

    Aimé par 1 personne

  3. linnetmoss dit :

    Intriguing list, especially the Newgate book. I enjoy a mystery with a historical setting.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s