Tout va très bien, Madame la Comtesse ! – Francesco Muzzopappa

muzzopappa tout-va-tr-s-bien-madame-la-comtesse-_9782746742574

Affari di Famiglia, 2014. Traduit de l’italien par Marianne Faurobert. Editions Autrement, mars 2016.

4ème de couverture : La comtesse Maria Vittoria dal Pozzo della Cisterna est effondrée : elle a dû se séparer de la quasi-totalité de ses domestiques et la voilà réduite à faire ses propres courses au supermarché. Tout ça à cause d’un fils, beau comme un dieu et bête comme une huître, qui a jugé malin d’offrir le dernier joyau familial à une starlette décérébrée. Pour sortir de ce pétrin, il va falloir faire preuve d’imagination…

Ma chronique :

Deux jours après mon retour de Florence, je zonais dans ma librairie préférée, le moral en berne à cause du manque d’Italie et de la reprise du travail. J’étais dans une humeur de victime littéraire idéale, et j’espérais qu’un livre m’attrape. Ce fut celui-ci. Le piège s’est refermé sur moi en trois temps : un, l’œil attiré par les tons guillerets de la jaquette, arrêt ; deux, l’auteur au nom italien, comme une nouvelle fenêtre sur les vacances, ma main s’est posée sur le livre ; trois, lecture du quatrième de couverture et espoir d’un roman drôle mâtiné d’humour à l’anglaise dont je raffole… hop, dans mes bras le roman ; ou l’inverse.

Et j’ai eu bien raison de céder à la tentation ! Tout va très bien, Madame la Comtesse ! est un roman très réussi, une comédie rythmée et légère, où le ressort comique ne faiblit presque jamais. Il est construit tout en décalages, de classe, de langage, de lieux, c’est très bien mené, et par moment on rit franchement à toutes les pages.

« Bref, il détache les chèques comme on effeuille la marguerite.
Le temps de dire « elle m’aime, un peu » et il a déjà flambé vingt mille euros. »

« … et qu’elle a été victime l’an dernier d’un sévère infarctus… »
Si l’on peut considérer cette allergie qui s’est déclarée en novembre dernier lors de l’inauguration de la Foire aux chats comme un infarctus, alors oui. Autrement, il faut croire que ce sombre connard, comme aurait dit Amedeo, a tartiné sa propre matière grise sur une biscotte et se l’est boulottée au petit déjeuner.

Qui plus est, l’ensemble est truffé mine de rien de réflexions sur la société italienne contemporaine : « De nos jours, les politiques ne sont que d’excellents acteurs jouant un mauvais scénario. »,  « La médisance : le sport favori de ceux qui n’ont d’autre existence que celle des autres »

Je suis tout à fait enchantée par cette découverte. Tout va très bien, Madame la Comtesse ! est un roman intelligent et drôle, une lecture idéale pour les vacances ou un weekend prolongé.

Publicités
Cet article, publié dans 1.5 Litt. d'Europe du Sud, Italie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Tout va très bien, Madame la Comtesse ! – Francesco Muzzopappa

  1. francoisefg dit :

    Je ne connais absolument pas, mais ton papier donne vraiment envie d’y aller faire un tour!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s