Mois : janvier 2016

D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds – Jón Kalman Stefánsson

Fiskarnir hafa enga fætur, 2013. (Magnifiquement) traduit de l’islandais par Eric Boury. Gallimard, collection Du Monde entier, août 2015. Jón Kalman Stefánsson est né à Reykjavik en 1963. Romancier, poète et traducteur, il a reçu de nombreuses distinctions pour ses œuvres. En France nous l’avons découvert avec sa trilogie romanesque sur l’Islande de la fin…

Poésie irlandaise dans le métro londonien

Samedi dernier dans le Tube, à Westminter station, j’ai eu la plaisante surprise de découvrir cette brochure en libre service : « Poems on the Underground celebrating irish poetry » ! Elle contient des poèmes de Patrick Kavanagh, Lady Gregory, WB Yeats, Seamus Heaney bien sûr, mais aussi de Paula Meehan, Nuala Ni Dhomnhaill, Louis McNeice et…

Les curieuses Rencontres du Facteur de Skogli – Levi Henriksen

Like østenfor regnet, 2009. Traduit du Norvégien par Loup-Maëlle Besançon. Presses de la Cité, 2012 ; réédité en poche chez Pocket en 2014. Ma chronique (initialement publiée sur Babelio le 14 août 2014) : J’ai lu très peu d’auteurs norvégiens, aussi en découvrant ce roman mis en avant dans ma médiathèque, écrit par un musicien…

Le Fleuve secret – Kate Grenville

The secret River, 2006. Traduit par Mireille Vignol. Editions Métailié, 2010. Kate Grenville est née en 1950 à Sydney. Son roman Le Fleuve secret s’est vendu à plus de 270 000 exemplaires et a été sélectionné pour le Man Booker Prize. Ma chronique (initialement publiée sur Babelio le 16 juin 2014) : Début du 19ème siècle.…

Un Doigt de Politique (Dari Valko, tome 1) – Ben Orton

Paru en mai 2013 aux éditions Létales. Ma chronique : L’auteur, comme son nom ne l’indique pas, est français. Sa maison d’édition (les éditions létales) le présente ainsi : « Banlieusard né fin 70, artisan du polar urbain à la première personne, Ben Orton vous emmène à travers son personnage Dari Valko, un garde du corps grande…

La Mort est une Femme comme les Autres – Marie Pavlenko

7.10.2015, éditions Pygmalion. Quatrième de couverture : Imaginez un monde où personne ne s’éteint. Imaginez un service de soins palliatifs où personne ne succombe. Imaginez un univers où la mort en a ras la faux et fait un burn out. Emm n’en peut plus. Un matin, elle s’arrête et s’assoit. Ses bras sont de plomb, elle…