Rentrée littéraire d’hiver 2016, quid de la littérature irlandaise ?

cropped-63727_132569010236039_268612653_n3.jpg

-Mise à jour le 16.04.2016-

Je pose un instant mon piolet, ma lampe-torche et ma machette d’exploratrice de catalogues, pour vous rendre compte de mes premières trouvailles irlandaises à venir :

Trois nouveaux auteurs !

mcpartlin rabbitLes derniers Jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin, le 18 février 2016 au Cherche Midi.

« Quand Mia, surnommée affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre. Tous ses proches sont présents à ses côtés pour la soutenir. […] Mélancolique et drolatique à la fois, Les Derniers Jours de Rabbit Hayes nous entraîne dans un voyage émotionnel intense. À travers une galerie de personnages touchants, ce récit sur le deuil déborde d’un optimisme rare et nous rappelle que, quelles que soient les circonstances, il y a toujours de la lumière au bout du tunnel.

Anna McPartlin est née en 1972 à Dublin. Adolescente, elle a été élevée par son oncle et sa tante à Kenmare, dans le Comté du Kerry. Après une carrière dans le stand-up, elle est devenue romancière. « Les Derniers Jours de Rabbit Hayes » est son premier roman publié en France.

forbes phalenePhalène fantôme de Michèle Forbes, paru le 7 janvier aux éditions Quai Voltaire – la Table ronde
–> cf. ma chronique

« Belfast, 1969 : tension dans les rues, trouble dans les âmes. De loin, Katherine a tout d’une femme comblée. Trois petites filles, un bébé adorable, un mari valeureux, George, ingénieur et pompier volontaire. Seulement, Katherine a un passé… En 1949, chanteuse lyrique amateur, passionnée par son rôle de Carmen, elle fait la connaissance de Tom, jeune tailleur chargé de lui confectionner son costume de scène. Le coup de foudre est immédiat, mais elle est déjà fiancée à George et la double vie a un prix.
Vingt ans après le drame qui a décidé de son destin, Katherine ne parvient plus à garder ses émotions sous cloche. Au moment où sa ville se déchire, où certains de ses voisins protestants la regardent d’un mauvais œil, où ses filles grandissent et se mettent à poser des questions, elle sent son corps la lâcher. Fatigue, douleur lancinante dans le dos, le verdict est implacable. Talonnée par le temps, Katherine doit affronter les zones d’ombre de son passé.
Exploration de la mémoire, de l’enfance, de l’amour illicite et de la perte, Phalène fantôme dépeint des morceaux de vie ordinaire qui ouvrent sur de riches paysages intérieurs. »

barrett loupsJeunes Loups de Colin Barrett,  un recueil de nouvelles le 10 février aux éditions Payot Rivages.
–> cf. ma chronique

Informations trouvées sur le site du Marathon des Mots qui se tiendra du 6 au 9 avril 2016 à Toulouse (cette 10ème édition a pour thème la littérature Irlandaise) :

« Comparé aux «Gens de Dublin» de James Joyce par la presse anglaise, lauréat du prestigieux Frank O’Connor Short Story Award, ce recueil de nouvelles dresse le portrait d’une jeunesse irlandaise en plein doute. »

Colin Barrett est né en 1982 à Dublin. Il a grandi dans le Comté de Mayo, dans l’ouest de l’Irlande. En 2009, le Penguin Ireland Prize le distingue comme un jeune écrivain de talent. Il a publié des nouvelles dans le Stinging Fly magazine, les revues A public space et Five Dials et dans le New Yorker. Le recueil de nouvelles intitulé Young Skins, publié en Irlande en mars 2015, est son premier livre : il paraît en français, sous le titre Jeunes loups, le 10 février 2016 aux éditions Payot Rivages.

En littérature jeunesse / ado

doyle plus froid que le pole nordPlus froid que le Pôle nord de Roddy Doyle, le 10 février 2016 chez Flammarion jeunesse
–> cf. chronique de Maeve

« On ne voyait rien. Mais il fallait avancer. Des branches de sapin nous fouettaient le visage. Le froid n’avait plus d’importance. Nous allions retrouver notre mère. Ce n’était plus un jeu.
Ce soir-là, un traîneau manque à l’appel. Johnny et Tom se lancent sans hésiter à la recherche de leur mère dans un épais brouillard. Mais combien de temps peut-on survivre dans un univers de glace ? »

 

colfer warp 3WARP tome 3 – l’homme éternel d’Eoin Colfer
Le 18 février 2016 chez Gallimard jeunesse

Lire les 20 premières pages sur le site de l’éditeur.

« Chevie Savano, jeune agente du FBI, est toujours à Londres, à l’époque victorienne. Elle est bien décidée à venir en aide à son ami Riley, l’apprenti magicien, pour sortir son frère de la terrible prison de Newgate. Mais c’est compter sans les surprises du tunnel temporel…  »

 

 

En romans policiers

connoly chant des dunesLe chant des dunes de John Connolly
Le 11 février 2016 aux Presses de la Cité, collection Sang d’encre

« Charlie Parker s’installe dans la petite ville de Boreas pour y entamer sa convalescence. Diminué, meurtri, il occupe une maison vide face à la mer, et erre sur la plage en attendant de reprendre des forces. Il fait aussi la connaissance de sa voisine Ruth, dont le comportement inquiet face à un danger imminent lui donne envie de la protéger. »

*

*

Autres

o riordan impostureLa fin d’une imposture de Kate O’Riordan, le 11 février 2016 chez Joëlle Losfeld
–> cf. chronique de Cinéphile doux

« La vie de Rosalie et de Luke s’est délitée voici quelques mois après la révélation de l’adultère commis par Luke. Mais l’annonce de la mort de Rob, leur fils, lors d’un voyage en Thaïlande provoque un séisme familial. Les mois qui suivent sont un cauchemar dans lequel Rosalie doit apprendre à composer avec la perte de son fils, un contexte conjugal compliqué et aussi la dépression de Maddie, sa fille. Cette dernière se juge coupable de la mort de son frère mais refuse d’expliquer pourquoi à ses parents. Elle se lie avec un gang de filles particulièrement violentes. Rosalie croit apercevoir le bout du tunnel lorsque, au cours d’une thérapie de groupe, elles font la connaissance de Jed, un jeune homme auquel Maddie s’attache très rapidement, même si cette figure singulière devient de plus en plus angoissante. Ladolescente reprend goût à la vie, alors que le diabolique Jed ne cesse de s’immiscer dans la famille…   »

A suivre !

Publicités
Cet article, publié dans 1.1 Littérature Irlandaise, Nouvelles découvertes, Rentrée hiver 2016 (janvier-février 2016), est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Rentrée littéraire d’hiver 2016, quid de la littérature irlandaise ?

  1. maevedonovan dit :

    Pour Roddy, je suis au courant (scoop de ouf ! :p ) et je n’ai encore jamais lu Kate O’Riordan. Peut-être l’occasion ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • LadyDoubleH dit :

      Oui ton scoop de ouf je n’avais pas pigé que c’était si tôt, je croyais septembre prochain ^^ J’ai donc eu une agréable surprise en trouvant cette info ! Et pareil que toi pour Kate O’Riordan, pas encore lue, cette fois-ci pourquoi pas 🙂

      J'aime

  2. LadyDoubleH dit :

    A reblogué ceci sur Lettres d'Irlande et d'Ailleurset a ajouté:

    Mise à jour !

    J'aime

  3. J’ai adoré  » Les Derniers Jours de Rabbit Hayes ». Ce livre m’a été offert à sa sortie par quelqu’un de très proche et sa lecture m’a bouleversée, j’ai souri aussi à de nombreuses reprises. c’est un livre sur la VIE ……..
    merci pour ton blog ! que de belles découvertes……

    Aimé par 1 personne

  4. Petit problème sur ma tablette 😕 tes conseils de lecture sont judicieux ☺

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s