Le Vol du Dragon (la Ballade de Pern, tome 1) – Anne McCaffrey

maccaffreypern1a mccaffrey pern1b

Dragonflight, 1968. Traduit de l’anglais par (l’excellente) Simone Hilling. Première parution en VF en 1971 ; puis diverses rééditions chez Pocket, celle que je (re)lis date de 1989.

Anne McCaffrey est née à Cambridge, Massachusetts (USA) en 1926, et décédée en 2011 à Newcastle, dans le Comté de Wicklow en Irlande. C’est une écrivain irlandaise de science-fiction et de fantasy d’origine américaine, qui a marqué le genre par ses descriptions d’héroïnes impitoyables, en particulier dans le cycle La Ballade de Pern, qui s’étend sur une vingtaine de volumes. En 1947, elle obtient une licence de langues et de littérature slaves au Radcliffe College de sa ville natale et vingt ans plus tard elle publie son premier roman Restoree / Reconstituée (1967), suivi, un an plus tard, de Dragonflight / Le Vol du dragon, premier volume de la Ballade de Pern, qui la rendra célèbre dans le monde entier. En 1970, Anne McCaffrey part s’installer en Irlande. Le dernier volume de la série, intitulé Sky Dragons / Les Ciels de Pern, est paru en 2012.

Avertissement pour les nouveaux lecteurs de la Ballade de Pern : il ne faut absolument pas suivre l’ordre préconisé actuellement par les éditions Pocket. Ils ont scandaleusement ruiné le souffle épique de toute cette saga, en regroupant les volumes selon l’ordre chronologique de l’action, et non l’ordre de parution par l’auteur.
Le Vol du Dragon est donc à lire en premier, même s’il se passe 2500 ans après l’arrivée des Terriens sur Pern.

Ma chronique :

Cela fait maintenant plus de vingt ans que la Ballade de Pern m’accompagne et que je relis tout ou partie, régulièrement ; toujours avec le même plaisir enthousiaste, et sans aucune lassitude. C’est prenant, frais et ambitieux, cohérent et inventif, et si comme moi votre rêve de môme était de parler par télépathie avec un dragon, vous ne pourrez qu’être emballés, et plus encore !

Pern est un monde dur. Tous les deux-cent ans environ, une effroyable menace descend du ciel en une pluie argentée : les Fils, organismes mortels, qui dévorent toute matière vivante sur leur passage. Tous les deux-cent ans sur Pern, les Fils pleuvent durant cinquante longues années, menaçant d’éradication toute vie sur Pern. Seuls les majestueux dragons aidés par leurs Chevaliers, des humains liés à eux dès leur naissance, peuvent vaincre la menace en crachant le feu en plein ciel, ce qui détruit les Fils.

Quand le Vol du Dragon commence, cela fait quatre cent ans que les Fils ne sont plus tombés, et tous croient qu’ils ont disparu à jamais. Les traditions sont oubliées et les Chevaliers et leurs dragons périclitent dans l’indifférence générale. La dernière reine dragon se meurt, laissant une couvée prête à éclore, avec un oeuf d’or. F’lar, le chevalier du dragon bronze Mnementh, croit au retour imminent des Fils. C’est au cours d’une quête dans les Forts et les Ateliers de Pern pour découvrir des jeunes filles susceptibles de donner l’Empreinte à la future reine dragon, qu’il découvre Lessa, seule survivante de l’ancienne Lignée de Ruatha…

Dans ce premier tome de la saga, on découvre l’organisation féodale de Pern, et les Weyrs où vivent les dragons. On assiste à l’Empreinte, mystérieuse cérémonie de sortie de l’oeuf des dragons, et au vol nuptial. Mais si les Fils reviennent, comment sauver Pern avec un seul Weyr chichement pourvu en dragons, et qui plus est, englué dans des traditions limitatives ? Le vol dans l’Interstice permettrait-il plus que se déplacer instantanément d’un endroit à un autre ? Lessa et F’lar s’interrogent sur les anciennes ballades, fouillent dans les archives et essaient à toute force, aidés par Robinton le Maitre-Harpiste de Pern (les harpistes enseignent et divertissent par la musique et le chant, sages et médiateurs, ils sont les yeux et les oreilles de Pern) de trouver des solutions pour sauver Pern.

Pour en savoir plus sur l’ordre de lecture des différents volumes de la Ballade de Pern et vous y retrouver dans les éditions intégrales, allez voir ce très complet « petit » guide de lecture, que j’ai déniché sur le blog Nevertwhere.

Publicités
Cet article, publié dans 1.1 Littérature Irlandaise, 7.4 SF-Fantasy-Fantastique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Vol du Dragon (la Ballade de Pern, tome 1) – Anne McCaffrey

  1. Un régal toujours renouvelé ce livre
    et le reste de la saga 🙂

    J'aime

  2. Ping : Mon best of 2015 | Lettres d'Irlande et d'Ailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s